Chargement...
Chargement...

Contes carnivores

Auteur : Bernard Quiriny

Paru le : 13/03/2008
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Cadre rouge
Contributeur(s) : Préfacier : Enrique Vila-Matas

Un coup de coeur de Mollat

Trente ans et des merveilles, Bernard Quiriny étonne...

On ne mentira pas en avouant qu'on s'impatientait d'avoir des nouvelles du dénommé Bernard Quiriny qui nous avait bluffé il y a trois ans avec son Angoisse de la première phrase paru chez Phébus. S'agissait-il d'un coup de maître unique qui n'aurait pas de suite ? Avait-on condamné ce brillant jeune homme à se tourner vers le roman sous le prétexte terrible et rebattu que "les Français n'aiment pas les nouvelles"... ?

Non, Bernard Quiriny ayant surmonté, sans doute, ses angoisses du premier livre, ayant mis la main sur un éditeur de première importance, ayant accepté de s'encadrer de rouge, il plante à nouveau ses crocs aiguisés dans notre imaginaire qui ne demande que ça avec une série de nouvelles d'une qualité proprement effarante.

Belge de Bruxelles, ce qui ne change pas grand chose à son talent, Quiriny est un lecteur universel qui a fait son miel de l'inévitable Borges, de l'inquiétant Bioy Casares, du génial Cortazar (dont on ressort opportunément l'intégrale des nouvelles en Quarto), du fameux de Quincey, de l'indispensable Stevenson, de l'insondable Aymé ou des gouffres de Poe. Toutes ces influences digérées, tous ces prestigieux prédécesseurs posés sur la cheminée, il aménage son univers, clignant parfois de l'oeil vers une de ces figures tutélaires pour mieux la dépasser et jouant de son érudition sans nous l'infliger (et tant pis si l'on n'a pas saisi la correspondance, le train continue sur sa lancée). Personne ne s'étonnera donc d'apprendre que c'est Enrique Vila-Matas qui signe la préface, en forme de trompe-l'oeil, rendant à Quiriny la monnaie de sa pièce puisque celui-ci l'avait poignardé dans son premier livre, ce dont le grand écrivain espagnol ne lui tient pas rigueur puisqu'il réclame avec nonchalance la paternité de l'ouvrage.

Mais que cet afflux de grands noms ne nous éloignent pas du coeur de ce livre qui se passe volontiers de parrains. Multipliant ces fameuses premières phrases anxiogènes pas moins de quatorze fois, B.Q. nous invite aux voyages, de l'Amazonie où se distinguent des indiens adeptes d'une langue qui a fait du quiproquo la règle absolue aux rivages souillés par les marées noires célébrées par une société secrète, de l'Argentine où l'ubiquité est une torture rare à l'Europe centrale où certain alcool règle définitivement tous les problèmes. On y mange, on y déguste, on y boit, on s'y délecte de livres et de musiques, on passe par tous les états, de la stupeur à l'inquiétude, on y croise surtout Pierre Gould qui a survécu au premier recueil et se promet de nous hanter pendant les prochaines cinquante années de création de cet auteur d'à peine trente ans qui, d'un livre, empoussière toute une génération de jeunes écrivains dévorés par leurs auto-fictions.

Gageons qu'on verra bientôt réapparaître Gould & Quiriny sur notre blog car voici un livre qu'on n'épuise pas d'un souffle.
18,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
6,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Quatorze récits dans lesquels le fantastique se mêle au drolatique et à l'onirique. D'étranges musiciens et des créateurs excentriques côtoient des personnages étonnants parmi lesquels se trouve l'emblématique Pierre Gould qui figure aussi dans "L'angoisse de la première phrase" du même auteur. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Un botaniste amoureux de sa plante carnivore ; Un curé argentin qui a la faculté de se dédoubler dans différents corps ; Onze écrivains morts que vous n'avez jamais lus ; Une femme-orange qui se laisse littéralement boire par ses amants ; Une société d'esthètes fascinés par les marées noires ; Des Indiens d'Amazonie qu'aucun linguiste ne comprend ; Et l'extraordinaire Pierre Gould qui resurgit sans cesse en héros transformiste... Quatorze nouvelles fantastiques à l'imagination débridée et au style ciselé, dans la grande tradition des labyrinthes borgésiens et du Passe-Muraille de Marcel Aymé. Le lecteur attentif croisera aussi l'ombre de Thomas de Quincey et d'Enrique Vila-Matas, qui s'invite en personne dans la préface.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Ce que nous garderons de 2008 : les romans français

Au risque de l'oubli et de l'injustice, petit retour en arrière totalement subjectif et passablement lapidaire sur les livres qui nous ont marqués en 2008.

Articles blog Littérature-Sc.Humaines

Articles blog Littérature-Sc.Humaines

Fiche Technique

Paru le : 13/03/2008

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : Bernard Quiriny

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : Cadre rouge

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-092849-3

EAN13 : 9782020928496

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 244

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 247 g