Chargement...
Chargement...

Les chutes

Auteur : Joyce Carol Oates

Paru le : 26/08/2005
Éditeur(s) : P. Rey
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Claude Seban

Un coup de coeur de Mollat

Retour aux sources pour Joyce Carol Oates
A force, cela va devenir soit lassant, soit suspect : tous les ans, nous ornons le dernier roman de Joyce Carol Oates de qualificatifs élogieux, béats d'admiration devant l'intensité de sa production et son niveau. Chaque fois, ce sont plusieurs centaines de pages (en attendant un imminent recueil de nouvelles ou un polar - sa façon de se reposer entre deux grands textes... - voire un essai), des intrigues fournies, un métier impressionnant, des personnages singuliers mais universels, chaque fois, cela "fonctionne" serait-on tenté de dire comme s'il fallait soupçonner un savoir-faire diabolique.

Avec Les Chutes, retour aux sources, en quelque sorte puisque l'intrigue se situe à Niagara Falls dans une région qui lui est chère puisqu'elle y est née et qu'elle a vu se métamorphoser ce lieu touristique (on y vient admirer et trembler devant les chutes) en délire industriel (on y trouve désormais la plus forte concentration d'usines chimiques du pays). Ce décor, furieux, bouillonnant, est le théâtre du drame en cinq actes et trente tableaux qu'échafaude Oates : histoire brève et violente d'une noce achevée dans les Chutes, puis complainte longue et fébrile d'un mariage brisé par une société qu'on ne trahit pas sans le payer de sa vie. Il y aurait beaucoup à dire sur les thèmes récurrents de l'auteur, sa vision d'une Amérique en chute libre, à la recherche de son propre rêve atomisée par une croyance folle dans le progrès, les pulsations de mort qui parcourent ses héros brûlés par une révolte interdite, l'affrontement entre des générations dont les fils reproduisent les crimes des pères. Il y a surtout beaucoup de stupéfaction dans la lecture des Chutes, dans cette façon de raconter, de jouer le jeu romanesque sans les pudeurs de ceux qui sont gênés par le simple fait de raconter. Une fois encore, donc, ne boudons par notre plaisir de lecteur et tant pis pour les suspicieux, ils ne savent pas ce qu'ils loupent...
22,80 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
9,49 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Lors de sa nuit de noces, l'époux d'Ariah Littrell se suicide en se jetant dans les chutes du Niagara. Alors qu'elle attend qu'on retrouve le corps de son mari, l'avocat, Dirk Burnaby est fasciné par cette femme étrange. Il la demande en mariage un mois après le suicide. Mais un scandale lié à la pollution de la zone des chutes causera leur perte. Prix Fémina du roman étranger 2005. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Veuve au matin d'une nuit de noces hallucinante, lorsque son époux, un jeune pasteur, se suicide en se jetant dans les Chutes du Niagara, Ariah Littrell se considère désormais comme vouée au malheur. Pourtant, au cours de sa semaine de veille au bord de l'abîme, en attendant qu'on retrouve le corps de son mari d'un jour, La Veuve blanche des Chutes (ainsi que la presse l'a surnommée avant d'en faire une légende) attire l'attention de Dirk Burnaby, un brillant avocat au coeur tendre, fasciné par cette jeune femme étrange. Une passion improbable et néanmoins absolue lie très vite ce couple qui va connaître dix ans d'un bonheur total avant que la malédiction des Chutes s'abatte de nouveau sur la famille. Désamour, trahison, meurtre ? C'est aux enfants Burnaby qu'il reviendra de découvrir les secrets de la tragédie qui a détruit la vie de leurs parents. Une quête qui les obligera à affronter non seulement leur histoire personnelle mais aussi un sombre épisode du passé de l'Amérique : les ravages infligés à toute une région par l'expansion industrielle gigantesque des années 50 et 60, expansion nourrie par la cupidité et la corruption des pouvoirs en place. Un roman aussi beau et tumultueux que ces Chutes au charme maléfique.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Prix littéraires 2005 : les lauréats.

Il semble que la vague soit passée. La bataille achevée, les – rares – blessés emportés par les ambulances, nous pouvons donc faire un bref inventaire des primés de l'année.

Articles blog Littérature-Sc.Humaines

Fiche Technique

Paru le : 26/08/2005

Thématique : Littérature Anglo-Saxonne

Auteur(s) : Auteur : Joyce Carol Oates

Éditeur(s) : P. Rey

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84876-034-6

EAN13 : 9782848760346

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 504

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 606 g