Chargement...
Chargement...

Dans le tourbillon

Auteur : José Antonio Labordeta

Paru le : 17/03/2011
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Jean-Jacques Fleury - Traducteur : Marie-Neige Fleury - Illustrateur : Paz Boïra - Postfacier : Antonio Pérez Lasheras

Un coup de coeur de Mollat

Dans un recoin désolé des Pyrénées aragonaises, ligoté à un arbre, un homme débite des phrases hachées, sans queue ni tête. On pourrait croire qu'il parle tout seul, mais ce délire logorrhéique à la limite de l'intelligible s'adresse en fait à son plus fidèle compagnon, lui aussi attaché à cet arbre – sa mule. Telle est la première scène, un rien troublante, de la dernière petite merveille publiée par les éditions Attila.

Première traduction de José Antonio Labordeta, un écrivain et homme politique aragonais décédé l'année dernière, Dans le tourbillon met en scène une poignée de villageois assoiffés de pouvoir tandis que les rumeurs de la Guerre civile servent de révélateur pour des tensions déjà bien palpables. C'est-à-dire que cet univers essentiellement masculin repose sur un équilibre des plus précaires. Si chacun joue un rôle clairement défini dans ce microcosme, combien de temps les villageois supporteront-ils encore que l'usurier – un Juif, qui plus est – s'enrichisse à leurs dépens ? Combien de temps faudra-t-il avant que ça ne dégénère en chasse à l'homme ?…

Force nous est de reconnaître que la puissance d'évocation de la scène inaugurale est à l'image de l'ensemble de ce roman polyphonique, envoûtant et mystérieux, dont l'époustouflante construction narrative épouse à merveille la métaphore du tourbillon. Ce mouvement circulaire dont l'amplitude et la magnitude augmentent de concert jusqu'à essoufflement, c'est d'abord celui qu'effectue le récit : la narration tourne autour de cette scène effroyable en brassant toujours plus d'informations à chaque voyage jusqu'à ce que la lumière soit faite sur ce qui s'est passé. Mais c'est aussi et surtout celui de cette communauté d'hommes, pris dans un engrenage de turbulence et de violence qui finit immanquablement par les dépasser. Choisi à la perfection, ce titre est enfin celui d'un véritable chef-d'œuvre digne des plus grands écrivains espagnols (on pense immanquablement à Julio Llamazares et Ramon Sender), porté en français par la traduction exemplaire de Jean-Jacques et Marie-Neige Fleury.
15,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
Puissant, envoûtant et troublant, ce petit roman sans fioritures, qui n'est pas sans rappeler les textes de Ramon Sender et de Julio Llamazares, est tout simplement sublime !

Résumé

Dans un village de montagne, les tensions s'accentuent entre deux clans, et c'est Braulio, l'usurier, qui devient le bouc émissaire. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Des rumeurs de guerre civile sèment la panique dans un village de montagne. Des clans commencent à se former, mais les tensions convergent toutes vers Braulio, l'usurier, qui s'est rempli les poches avec l'argent des uns et des autres. Une chasse à l'homme s'engage, dans une nature desséchée par un soleil de plomb, où chacun laisse libre cours à la violence et au fanatisme. Marqué par l'Aragon, ses odeurs, ses couleurs, sa rudesse, et par les souvenirs de la guerre civile espagnole, ce récit ne fait pourtant référence ni à un pays, ni à une époque. Il peut évoquer Faulkner, par son rythme incantatoire et les obsessions de l'écriture, ou Juan Rulfo, par la force de décors arides et sauvages. Dans le tourbillon décrit un village miné par des rivalités, des querelles de pouvoir, des humiliations rentrées. Une étincelle, et les hommes se retrouvent la proie d'une haine aveugle. Qui sortira gagnant de la danse ? Braulio et Severino, qu'ont toujours guidé leurs instincts... ou Dolores et Angelito, leurs souffre-douleur ? Pris dans la roue de l'histoire, tous perdent leurs repères. Les forts et les faibles... les bourreaux et les victimes... les vivants et les morts...

Contenus Mollat en relation

Dossiers

La rentrée étrangère

Après la littérature française, voici un petit panorama de la rentrée littéraire étrangère fort riche elle aussi.Parole aux libraires...

Dossiers

Mollat Vox 65

Deuxième Mollat Vox de la saison, 65ème du nom.Six coups de cœur pour six libraires qui donnent de la voix !Au menu : Littérature, livre d'Histoire, de Religions, roman Ado et Bande Dessinée.

Articles blog Littérature-Sc.Humaines

Fiche Technique

Paru le : 17/03/2011

Thématique : Littérature Espagnole et Latino-américaine

Auteur(s) : Auteur : José Antonio Labordeta

Éditeur(s) : Attila Le Nouvel Attila

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-917084-28-6

EAN13 : 9782917084281

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 161

Hauteur : 20 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 240 g