Chargement...
Chargement...

Celui qui ne dormait pas

Auteur : Alessio Viola

Paru le : 05/11/2014
Éditeur(s) : Rivages
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Rivages-Thriller
Contributeur(s) : Traducteur : Gérard Lecas

Un coup de coeur de Mollat

Sous le sapin, le père Noël a apporté à votre libraire un terrible (et excellent) roman noir - cadeau à ne pas mettre entre toutes les mains, un lecteur averti en vaut deux…

Résultat : une nuit blanche, et pas seulement à cause du titre : Celui qui ne dormait pas. Car ce polar fiévreux, premier roman de l'italien Alessio Viola, vous happe dès le début par son ambiance glauque à souhait « La voiture du flic était un dépotoir. Il avait oublié depuis combien de temps il ne l'avait pas nettoyée et, surtout, il avait oublié pourquoi il aurait dû le faire… Facile à conduire, silencieuse, peu voyante : l'idéal pour prendre un dealer en filature. » Le flic en question, Roberto de Angelis, arpente en tous sens la ville de Bari, ses quartiers, sa faune, à la recherche de « ratons » : voleurs à la tire, dealers, ivrognes, putains et camés… Dans sa ligne de mire se trouve un jeune homme, Giacinto Trentadue, qui va lui ouvrir les portes de Poggiofelice, village-forteresse où règne la pègre, une zone franche à l'intérieur de la société civile, impénétrable pour quiconque n'en accepte pas les règles. Sous prétexte de s'approvisionner en comprimés, le flic infiltré (qui a choisi pour couverture de se faire passer pour un employé au Centre des taxes et impôts) semble prendre goût à l'amitié avec les mafieux, au point de franchir la ligne blanche (y compris la coke). C'est le début d'une descente aux enfers construite à l'image d'une spirale dans laquelle le personnage s'enfonce progressivement… Le lecteur effaré et fasciné n'oubliera pas de sitôt les scènes d'exécution, de défonce, et même sexuelles - car la vie sentimentale de notre flic n'est pas de tout repos, il a la mauvaise idée de tomber amoureux d'une femme médecin qui va l'initier malgré lui aux fantasmes sado-masochistes.

Blanc comme l'insomnie, noir comme les bas-fonds de l'âme humaine, ce polar dérangeant maltraite avec fureur ses personnages et le lecteur qui y prend plaisir… Du grand noir, véritable coup de poing dans la gueule pour bien commencer l'année !
21,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Alors qu'il est infiltré au sein d'un gang de dealers ultraviolents, Roberto, policier fatigué et vieillissant se lie d'une amitié quasi fraternelle avec l'un des membres dénommé Giacinto. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Roberto de Angelis ne dort pas. Pour lui, jour et nuit se confondent plus ou moins, entre planques, filatures et hamburgers avalés dans sa voiture. Roberto est lieutenant de police à Bari, plus tout jeune, obsessionnel et désabusé par la corruption qui l'entoure. Sa vie bascule quand il infiltre le gang de Giacinto, jeune dealer aux dents longues. Peu à peu, une relation trouble se noue entre le jeune homme et le policier. Et puis il y a l'autre pan de la vie de Roberto, une femme médecin aux besoins sexuels très particuliers. Pris entre ces deux relations délétères, le bon flic va devenir un «bad lieutenant»...

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Lectures d'été : côté Polar

De coups de cœurs en livres incontournables, les libraires du rayon ont sélectionné pour vous les livres qu'il faut absoooolument mettre au programme de vos vacances !

Fiche Technique

Paru le : 05/11/2014

Thématique : Thriller

Auteur(s) : Auteur : Alessio Viola

Éditeur(s) : Rivages

Collection(s) : Rivages-Thriller

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7436-2925-8

EAN13 : 9782743629250

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 328

Hauteur : 23 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 487 g