Chargement...
Chargement...

L'homme Kertész : variations psychanalytiques sur le passage d'un siècle à un autre

Paru le : 31/10/2013
Éditeur(s) : Michèle
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Je est un autre
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Nathalie Lambrichs Georges - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Daniela Fernandez - Postfacier : Clara Royer

Un coup de coeur de Mollat

Le prix Nobel de littérature 2002 est un inclassable !
Imre Kertész est déporté à quinze ans à Auschwitz et y restera jusqu'en 1945. De cette expérience indescriptible, il en fait un roman, Être sans destin, qu'il mettra quinze années à écrire. Son œuvre, d'un abord complexe et déroutant, ne cesse de poser question à ses lecteurs.

L'homme Kertész : variations psychanalytiques sur le passage d'un siècle à l'autre propose à travers l'analyse de huit lecteurs-psychanalystes des pistes de réflexions sur l'œuvre de l'écrivain hongrois. Autant de lectures différentes qui permettent d'aborder des thèmes traversant l'œuvre : la langue atonale, la question de la transmission, la théâtralité, le rapport au corps, le processus de distanciation…
Comme le souligne Clara Boyer dans sa postface éclairante, « l'écriture de Kertész s'apparente à une expérience analytique (…) ». On comprendra aussi que « les mots permettent de parler de choses qui n'existent pas. C'est l'expérience que nous faisons au cours d'une analyse. (…) Auschwitz fait de mots n'est pas Auschwitz vécu » (p. 52)
C'est donc dans une perspective psychanalytique que ces voix singulières engendrent échos et résonances sur l'œuvre de Kertész : les regards particuliers qui composent ce recueil permettent de mettre des mots sur une œuvre de l'innommable et de porter un regard neuf et original.

La lecture de Imré Kertesz n'est pas nécessaire au préalable pour apprécier la puissance des textes de cet ouvrage. Car si ces variations donnent des clefs originales pour décrypter Kertész, elles sont aussi une belle invitation à lire ce grand auteur.

Et comme l'écrit Beckett, un autre écrivain de l'innommable : « Dans le silence on ne sait pas, il faut continuer, je ne peux pas continuer, je vais continuer. »
19,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Huit contributeurs abordent l'oeuvre de l'écrivain à la lumière de la psychanalyse : intégration du traumatisme dans son art, évocation de son époque, conquête de sa liberté par l'écriture, etc. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'homme Kertész Variations psychanalytiques sur le passage d'un siècle à un autre Le prix Nobel de littérature (2002) a rendu son oeuvre accessible à un public nombreux, français notamment. Imre Kertész est donc célèbre. Son oeuvre n'est pourtant pas si lue qu'on le voudrait. Et voilà qu'elle est mise à l'écart, dans son pays. Cet auteur inclassable produit, avec sa logique ironique si sensible dans Dossier K., une oeuvre classique et subversive. Avec une habileté consommée, Imre Kertész force en nous un passage pour loger le Réel d'Auschwitz, car Auschwitz dit-il, appartient à ce que nous appelons « la culture ». Déporté peu après son père, seul il en est revenu. Écrivain de sa propre expérience, comme telle indicible, il s'est voué à démontrer que rien ni personne ne cesserait plus d'en revenir. Plus le nom d'Auschwitz s'efface, plus il revient. Tel un revenant, il nous hante et marque chacun de nous un par un. Kertész incarne le destin humain marqué par le nazisme, puis par le communisme. La liberté de son écriture, il l'a conquise dans la marge de sa solitude et de sa vie amoureuse. Il a capturé celles-ci dans une forme et un ton, et il explique comment son écriture les a « libérées » en retour. L'homme Kertész n'est pas celui des Mots de Sartre « qui les vaut tous et vaut n'importe qui ». C'est celui qui a mis au point un art capable de contenir le trauma dans un extraordinaire emboîtement de romans et de journaux qui se font écho. C'est pourquoi huit « auteurs » ont voulu chacun faire entendre comment cette oeuvre diffractée contribue à éclairer notre époque, ses impasses et son ferment. Ils l'ont fait dans une marge, aussi : celle de leur expérience de la psychanalyse. Huit auteurs, plus une, qui, de la littérature qui est son domaine, accueille ces travaux, et leur ouvre un nouveau champ à défricher.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 31/10/2013

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Michèle

Collection(s) : Je est un autre

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8156-0014-5

EAN13 : 9782815600149

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 153

Hauteur : 19 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 138 g