Chargement...
Chargement...

La nature au café du commerce : préjugés et lieux communs sur la faune et la flore

Auteur : Jean-François Noblet

Paru le : 03/10/2013
Éditeur(s) : Plume de carotte
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Les engagés
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Les idées reçues sont nombreuses quand le café du commerce s'empare des discussions liés à la nature.
Les végétaux et les animaux sont l'objet de nombreuses contradictions qui sont issues de croyances ancestrales, de « on-dit » ou de groupes d'intérêts. Jean-François Noblet, ancien dirigeant d'une association naturaliste en Isère, prend la plume avec philosophie et humour, sans oublier l'ironie, pour répondre à une trentaine d'idées répandues et restaurer la confiance et l'intérêt envers la faune et la flore.

Les vieux arbres sont dangereux ? La forêt meurt si on ne coupe pas les arbres ?

Le monde végétal concentre certaines réactions de peur ou de méfiance de la part des habitants vivant en zone urbaine comme en zone rurale. En ville, les services des espaces verts préfèrent couper les vieux arbres afin de limiter les risques de chute. En forêt, il semble que l'entretien optimal passe par une coupe régulière des arbres. En réalité, les vieux arbres, à condition qu'ils soient surveillés, offrent un refuge irremplaçable pour la biodiversité en ville et les forêts s'auto-régénèrent si elles ne sont pas entretenues.

Les chauves-souris s'accrochent aux cheveux et sucent le sang ?

C'est certainement une peur ancestrale qui donne mauvaise réputation à ces demoiselles ; les chauves-souris ne présentent pas, dans leur grande majorité, de danger pour l'être humain. Elles sont au contraires extrêmement utiles pour nous, par exemple en se nourrissant de moustiques.
La nature au café du commerce réussit à faire sourire le lecteur et donner des clés de compréhension. Loup, vipère, vautour, chamois, renard, entretien des berges, plantes envahissantes, herbes folles : les sujets du café du commerce ne manquent pas et l'auteur se régale à y répondre avec intelligence et humour.


Muriel Argaud pour Écolo-Info
15,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'auteur, engagé dans la protection de l'environnement, déconstruit les idées reçues sur la nature : les serpents seraient gluants, le lierre tuerait les arbres, les plantes envahissantes devraient être exterminées à tout prix, etc. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Voici un traité philosophique et engagé, plein d'humour quant à ces idées reçues sur la nature qui ont la vie dure. Non les chauves-souris ne sont pas irrésistiblement attirées par vos cheveux pour venir s'y emmêler ! Non les plantes envahissantes ne doivent pas être exterminées à tout prix ! Non les vieux arbres ne sont pas dangereux ! Dans une conversation engagée, l'auteur, comme au café du commerce, déconstruit pas à pas les idées saugrenues et pourtant persistantes sur une nature dont les hommes se méfient. Un guide où piocher quelques répliques bien senties pour vos prochaines discussions de comptoir !

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 03/10/2013

Thématique : Biologie

Auteur(s) : Auteur : Jean-François Noblet

Éditeur(s) : Plume de carotte

Collection(s) : Les engagés

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36672-026-2

EAN13 : 9782366720266

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 150

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 250 g