Chargement...
Chargement...

Quai des enfers

Auteur : Ingrid Astier


Un coup de coeur de Mollat

Le titre de ce premier polar écrit par Ingrid Astier, Quai des enfers, augure d'un roman noir qui s'ouvre sur une découverte macabre...
Au cours de leur ronde, les flics de la Brigade Fluviale de Paris repèrent une barque suspecte amarrée juste devant le célèbre 36 Quai des Orfèvres - le siège de la Criminelle. A l'intérieur repose le cadavre d'une très belle femme, d'une trentaine d'années, enroulé dans un drap blanc comme dans un linceul. L'autopsie (dont la description, au scalpel, donne la chair de poule) révèle qu'elle est morte asphyxiée «par des éléments végétaux», et l'enquête s'oriente vers son entourage : un parfumeur, dont la police a retrouvé la carte de visite sur le corps, son petit ami, rock-star notoire, sa voisine, un directeur artistique connu... Depuis quinze jours, la victime recevait chaque matin d'étranges menaces sous la forme d'une rose déchiquetée, déposée sur son palier, avec une carte portant la mention Jusqu'à ce que la mort nous sépare.

L'intrigue déroule ses fils vénéneux et sensuels, telle une toile d'araignée qui mêlerait les mondes de la parfumerie, de l'art, de la mode, de la musique, de la peinture, et aussi de la gastronomie – l'auteur n'a pas son pareil pour vous faire rêver sur l'essence de la rose (une page tout entière est étonnamment consacrée à la composition d'un parfum), saliver sur une blanquette à la sauce de vanille (on en mangerait !), décrire un tableau (on le voit), évoquer une musique (on l'entend presque) – sans oublier une belle érudition sur Paris et son passé historique en toile de fond, distillé en une myriade d'anecdotes, superbe recherche documentaire ! Pour la petite histoire, Ingrid Astier, 31 ans, est une jeune femme éclectique, spécialiste de Cioran (cité au passage), adorant la cuisine (elle a publié plusieurs ouvrages sur le thé, le chocolat...), l'art, touche à tout en musique, calligraphe à ses heures, et qui a dû beaucoup s'amuser à glisser ses ingrédients de prédilection dans son polar...

Elle a concocté à son lecteur une intrigue particulièrement retorse puisqu'aux trois quarts du livre, alors que l'on pense le premier meurtre résolu, un coup de théâtre intervient : une barque à la dérive dans laquelle gît une femme éviscérée - nouveau crime de celui que l'on a surnommé «le Tueur de la Seine» ? La panique pourrait s'emparer de Paris, la presse s'enflammer...«La Seine charriait les secrets de ceux qui avaient voulu noyer leur chagrin. Et eux, ils devaient faire parler ces secrets. Quitte à affronter leurs propres démons. La ronde de nuit n'était pas une croisière, la Seine suintait, fleuve de pétrole qui poissait l'âme». Il faudra attendre les toutes dernières pages, plus un troisième crime atroce, pour connaître enfin le dénouement et, de choeur avec les enquêteurs, dont on a partagé le quotidien, respirer l'apaisement d'après la tempête. Car là aussi, Ingrid Astier a le talent de l'intime, nous donnant à percevoir les émotions de ses flics, leurs espoirs, leurs angoisses, comme si l'on y était – indéniable épaisseur psychologique, portraits tourmentés ou attachants : on n'oubliera pas de sitôt le jeune Rémi Jullian, flic solitaire et fin observateur, fou de Paris et de la Seine qu'il connaît comme sa poche, ni le commandant Jonathan Desprez, à la tête de cobra, qui ne dort que d'un oeil, ou encore le médecin légiste, Line Letdaï, à la forte personnalité...

Pour son entrée à la Série Noire, ce coup d'essai est un coup de maître !
17,75 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
8,49 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Paris, hiver 2008. La brigade fluviale découvre dans une barque une femme drapée dans un linceul blanc portant sur elle la carte de visite d'un parfumeur réputé, Camille Beaux. Ce dernier devient l'unique suspect malgré ses relations avec Jo Desprez, qui se lance dans l'enquête autant pour lever le voile sur l'affaire que pour découvrir si la personnalité de son ami cache un monstre. ©Electre 2020

Paris, l'hiver. Noël s'approche avec l'évidence d'un spectre. Au coeur de la nuit, une barque glisse sur la Seine, découverte par la Brigade fluviale à l'escale du quai des Orfèvres. À l'intérieur, un cadavre de femme, sans identité. Sur elle, la carte de visite d'un parfumeur réputé. Une première dans l'histoire de la Brigade criminelle, qui prend en main l'enquête, Jo Desprez en tête. Mais quel esprit malade peut s'en prendre à la Seine ? Qui peut vouloir lacérer ce romantisme universel ? Exit les bateaux-mouches et les promenades. Le tueur sème la psychose : celle des naufrages sanglants. Désormais, son ombre ne quittera plus le fleuve. S'amorce alors une longue descente funèbre qui délivre des secrets à tiroirs. Jusqu'à la nuit, la nuit totale, celle où se cache le meurtrier. Pour le trouver, nul ne devra redouter les plongées. À chacun d'affronter ses noyades.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 14/01/2010

Thématique : Policier

Auteur(s) : Auteur : Ingrid Astier

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Série noire

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-012710-9

EAN13 : 9782070127108

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 400

Hauteur : 23 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,0 cm

Poids : 500 g