Chargement...
Chargement...

La parenthèse

Auteur : Elodie Durand


Un coup de coeur de Mollat

La Parenthèse d'Elodie Durand
Il faut le dire, La Parenthèse ne vous laissera pas indifférent. Bien au contraire, la lecture de ce petit pavé de 224 pages vous bousculera jusqu'à la dernière ligne. Et même ce livre refermé, il vous poursuivra pendant longtemps.
Voici l'histoire de l'auteur, Élodie Durand, sous les traits de Judith. Une histoire de 4 ans, une parenthèse dans sa vie de jeune étudiante où la maladie s'installe petit à petit. Les premiers symptômes se font sentir par des absences. Mais comment croire à ces absences alors qu'elle n'en a aucun souvenir? Famille et amis la poussent à consulter... Diagnostic : Épilepsie!
Et nous voilà plongés dans la tête de Judith/Élodie. Sa tête... Elle va si mal! De rendez-vous chez le neurologue en traitements à l'hôpital, ses pertes de mémoire s'avèreront être plus que de l'épilepsie... Dans sa descente aux enfers ou plutôt dans ce rien, ce trou noir, cette régression, Élodie ne se souvient que d'une chose, «Maman.» : «Même si je dis que je n'ai plus de souvenirs, dans mes souvenirs, maman, il y a toi, (…) mon unique repère.» Un dialogue omniprésent entre Élodie et ses parents parcourt La Parenthèse et recompose les 4 années oubliées. Car c'est bien grâce à eux qu'elle s'en est sortie – elle qui n'a jamais admis être malade pendant tout ce temps : «Tu as raison, j'ai été dans le déni».
Album autobiographique, on l'aura compris, bien au-delà de la mièvrerie et bien loin de faire pleurer dans les chaumières, cette perle de narration bouleversante est faite de mots simples. Des croquis réalisés entre 1995 et 1998 pendant la maladie (sorte d'exutoire où détresse, souffrance et colère se côtoient) sont glissés au travers du récit.
Élodie, devenue illustratrice après avoir étudié les arts décoratifs à Strasbourg, nous livre avec un trait sobre mais très expressif, des dessins noir & blanc tout en finesse.
Ce récit poignant vous bouscule, vous malmène et vous bouleverse. Magnifique!
15,50 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Un témoignage sur le long travail de mémoire d'une jeune fille de 20 ans pour réapprendre à vivre. Ce récit évoque la maladie et une convalescence très longue pour retrouver un quotidien et des souvenirs. Prix BD des lecteurs de Libération et Virgin Megastore 2011. Prix Révélation 2011 (Festival international de la bande dessinée d'Angoulême). ©Electre 2020

J'aime aussi le taureau dans le pré, qui est comme un loup solitaire. « On est où là ? Il est quelle heure ? On est où là ? Il est quelle heure ? Là où je suis... Je ne vois rien. Je ne sens rien. Je ne peux plus parler... Je ne peux plus entendre... » La Parenthèse est un témoignage, une bataille contre l'adversité. Le récit d'une mémoire abîmée par le temps et par la maladie...

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Chargement...

Sélections de livres

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 19/05/2010

Thématique : Romans graphiques

Auteur(s) : Auteur : Elodie Durand

Éditeur(s) : Delcourt

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7560-1703-5

EAN13 : 9782756017037

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 221

Hauteur : 23 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 508 g