Chargement...
Chargement...

Les larmes de Rio : le dernier jour d'une capitale, 20 avril 1960

Auteur : Laurent Vidal

Paru le : 24/08/2009
Éditeur(s) : Aubier
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Collection historique
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Le 20 avril 1960 n'est pas une journée ordinaire dans l'histoire du Brésil. Au cœur même de Rio de Janeiro une tragédie se joue, celle de la perte du pouvoir.
La couronne de la capitale s'envole alors avec son président, Juscelino Kubitschek, vers la nouvelle élue : Brasilia.

La Belle brésilienne ayant été jouée aux élections quatre ans plus tôt, l'événement devient tout à coup réalité pour les Cariocas, acteurs et spectateurs. L'historien, Laurent Vidal, mène l'enquête sur cet événement  exceptionnel afin d'en retracer le cheminement politique mais aussi symbolique.

Gardant en mémoire, depuis  longtemps, le geste solennel de Kubitschek refermant lui-même les portes du palais présidentiel, il s'intéresse là, à la mise en scène du pouvoir pour une capitale que l'on abandonne.
Le 20 avril, la fête est grandiose avec discours, carnaval, samba, pétales de rose, mais quitter Rio c'est aussi introduire dans l'histoire du pays, du mouvement, du changement, de la rupture. Le président laisse ainsi la « beauté solaire » basculer vers sa nouvelle identité  au profit d'une utopie urbaine, tournée vers l'avenir et la modernité.

Cette étude originale mêlant érudition, paroles de témoins et de poètes, personnifie une ville où il a été possible pour des milliers d'individus de changer d'adresse, sans avoir changé  de rue, ni de maison…
22,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
14,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Le 20 avril 1960, Rio de Janeiro se prépare à ne plus être la capitale du Brésil. Le pouvoir part s'installer à Brasilia, nouveau symbole de la modernité brésilienne. Le président J. Kubitschek orchestre les cérémonies du transfert. A partir des archives, des témoignages des acteurs du pouvoir et des habitants, l'auteur a reconstitué l'événement. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Le 20 avril 1960, Rio de Janeiro se prépare à vivre une journée décisive. Dans quelques heures, elle ne sera plus la capitale du Brésil : le pouvoir part s'installer à Brasília, nouveau symbole de la modernité brésilienne. Le président Juscelino Kubitschek, qui a projeté ce transfert, orchestre les cérémonies destinées à ôter à la ville ses attributs de capitale. Laurent Vidal s'est penché sur cette journée particulière, dont il reconstitue le déroulement presque heure par heure, au terme d'une enquête minutieuse : fouillant dans les archives des journaux, interrogeant des témoins, donnant la parole aux acteurs du pouvoir, maîtres de ce départ, ainsi qu'aux habitants et aux poètes, spectateurs de cet événement soigneusement mis en scène, il redonne vie à un moment clé de l'histoire de la Ville Merveilleuse.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 24/08/2009

Thématique : Histoire générale Amérique du Sud

Auteur(s) : Auteur : Laurent Vidal

Éditeur(s) : Aubier

Collection(s) : Collection historique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7007-0399-5

EAN13 : 9782700703993

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 254

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 278 g