Chargement...
Chargement...

Accabadora

Auteur : Michela Murgia

Paru le : 18/08/2011
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Cadre vert
Contributeur(s) : Traducteur : Nathalie Bauer

Un coup de coeur de Mollat

Parmi les petites merveilles de cette rentrée, il serait dommage de passer à côté de Accabadora...
... un magnifique premier roman qui nous arrive tout droit des confins de la Sardaigne. Michela Murgia a en effet choisi son île natale comme cadre pour ce roman d'ambiance qui plongera ses lecteurs dans un petit village sarde des années 1950, et lui permet par la même occasion de faire une entrée fracassante dans le monde de la littérature.

Femme sans âge que les villageois décrivent avant tout comme solitaire et mystérieuse, Tzia Bonaria Urrai génère la surprise générale et de nombreux commérages lorsqu'elle demande à la mère de Maria Listru si celle-ci consentirait à lui laisser prendre en charge l'une de ses filles. S'il ne fait aucun doute que cette proposition enchante la veuve Anna Teresa Listru, pour qui cette quatrième bouche à nourrir ne constitue ni plus ni moins qu'un fardeau tant qu'elle n'est pas en âge de contribuer au bon état des finances familiales, les raisons qui ont motivé l'étrange requête de Tzia Bonaria Urrai demeurent obscures. Est-ce par pur altruisme et bonté d'âme qu'elle a décidé de s'occuper de cette petite fille ? Ou le motif de cette adoption est-il moins désintéressé qu'il n'y paraît ? Ce ne sera qu'au bout de quelques années, quand Maria aura baissé sa garde et définitivement fait sien ce nouveau foyer, qu'elle découvrira l'occupation nocturne de celle qu'elle croyait connaître parfaitement.
C'est ainsi que, outre le thème de l'adoption et des difficultés de la vie dans cette Sardaigne reculée, Accabadora brode sa toile narrative autour d'une pratique ancestrale, abordant de plein fouet des questionnements qui touchent au sens de la vie et au rapport de chaque être humain avec sa propre mort. Comme Maria l'apprendra a ses dépens, rien n'est aussi simple qu'il n'y paraît et chacun a le choix entre subir la vie (et la mort) ou embrasser son libre arbitre.

Autant vous dire qu'avec l'âpreté de ses descriptions et le caractère aussi intemporel qu'universel de son histoire, ce superbe roman réussit l'exploit de se placer à mi-chemin entre le Noir toscan de Anna Luisa Pignatelli et la Maison des autres de Silvio D'Arzo, deux véritables joyaux des Lettres italiennes.
17,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
6,49 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Dans les années 1950, en Sardaigne, Tzia Bonaria, une couturière, accueille chez elle Maria et lui apprend le métier. Très vite Maria est intriguée par cette vieille femme qui s'absente la nuit. Tout le village est au courant que Tzia abrège la vie des mourants mais pour Maria c'est un choc. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Roman Dans un petit village sarde, la vieille couturière, Tzia Bonaria, accueille chez elle Maria, «cédée» bien volontiers par une veuve d'humbles origines. Elle offrira à sa «fille d'âme» son métier et des études, choix audacieux pour une femme dans cette Sardaigne des années cinquante. Maria grandit entourée de soins et de tendresse ; mais certains aspects de la vie de Tzia Bonaria la troublent, en particulier ses mystérieuses absences nocturnes. Elle ignore en effet que la vieille couturière est, pour tous ses concitoyens, l'accabadora, la «dernière mère». Le jour où ce secret lui sera dévoilé, sa vie sera définitivement bouleversée et il faudra bien des années pour que la «fille d'âme» arrive enfin à pardonner à sa mère adoptive. Dans une langue poétique et essentielle, Michela Murgia décrit les plis et replis les plus intimes du rapport très singulier unissant la vieille Tzia Bonaria et la jeune Maria, dans une Sardaigne atemporelle, aux us et coutumes fascinants.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

La rentrée, au fil des livres

Dossiers

La rentrée étrangère

Après la littérature française, voici un petit panorama de la rentrée littéraire étrangère fort riche elle aussi.Parole aux libraires...

Fiche Technique

Paru le : 18/08/2011

Thématique : Littérature Italienne

Auteur(s) : Auteur : Michela Murgia

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : Cadre vert

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-102507-1

EAN13 : 9782021025071

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 287 g