Chargement...
Chargement...

L'Islam dans les médias : comment les médias et les experts façonnent notre façon de considérer le reste du monde

Auteur : Edward W. Said

Paru le : 07/09/2011
Éditeur(s) : Sindbad
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Charlotte Woillez

Un coup de coeur de Mollat

Les éditions Sindbad nous proposent, cette rentrée, une réédition du texte d'Édouard Saïd, paru en 1981, L'Islam dans les médias. Deux explications à cette republication...
La qualité d'analyse de ce grand intellectuel du XXème siècle, et l'aspect fondamentalement actuel de ce qu'il démontrait il y a déjà trente ans. Ce qui apparaît évident à l'auteur c'est que la perception de l'Islam n'a pas ou peu changé. Les médias, et tout particulièrement les médias américains, continuent à véhiculer la même image stéréotypée.
Pour appuyer sa réflexion, Édouard Saïd met à la disposition du lecteur ses sources (articles de journaux, entretiens…). Il analyse tout particulièrement la prise d'otage qui eut lieu à l'ambassade américaine de Téhéran (Iran) le 4 novembre 1979. Selon Saïd, tout commença à ce moment-là. A cette époque, les pays occidentaux, sous l'influence américaine, fabriquèrent une image sombre de ce qu'ils nommèrent « Islam ». Mais qu'appelle-t-on « Islam » ? La religion ? Le peuple ? La culture ? Il se trouve que dans bon nombre d'articles de presse, d'analyses de synthèse, la définition n'est pas précisée. Pourtant, il ne s'agit pas des mêmes domaines de recherche, de savoir et les implications au sein du monde arabe et du monde occidental ne sont pas de même nature. Édouard Saïd nous démontre qu'il n'existe pas un Islam mais des Islam. La complexité du monde arabe est bien plus grande qu'on veut nous le faire croire. Les médias ne relaient qu'un aspect particulier des évènements, sans chercher à les comprendre dans un ensemble historique, social, économique et culturel.

Loin de fermer les yeux sur les horreurs perpétrées par certains représentants du monde islamique, Saïd n'en rappelle pas moins les minorités qu'ils représentent. Il soulève également le voile sur l'intérêt que nous avons pu trouver avec certains dictateurs (notamment le Shah d'Iran), ce qui en dit long sur notre « objectivité ».

Cet ouvrage remet à leur juste place les valeurs du monde arabe et du monde occidental. S'il est assez virulent envers les États-Unis, c'est parce qu'ils représentent, selon lui, la plus grande hypocrisie en matière de géopolitique. Les évènements de ces dernières décennies ne peuvent lui donner tort. Suite à cette lecture, les citoyens lambda que nous sommes sont invités à davantage de vigilance dans la manière dont nous consommons les informations. Plusieurs sources valent mieux qu'une !
24,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Pour l'Occident, l'Islam serait un monde rigide, porté par la charia et adepte du terrorisme. Cette représentation est largement encouragée par les médias qui prétendent faire preuve d'objectivité. L'auteur dévoile les présupposés essentialistes de la couverture médiatique. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

De la crise des otages en Iran à la guerre du Golfe et au 11 septembre 2001, l'Occident a été hanté par un spectre ayant pour nom l'Islam. A en croire les médias et toute une litanie d'experts issus du monde politique, de l'université ou de l'entreprise, l'Islam serait un monde monolithique animé par une loi religieuse immuable et inévitablement synonyme de terrorisme et d'hystérie. Il est vrai que, dans le même temps, des pays tentés par l'islamisme utilisent la religion pour justifier des régimes politiques souvent répressifs et dépourvus de toute représentativité. Dans cet ouvrage de référence, augmenté, pour cette nouvelle édition, d'une longue préface inédite, l'un des penseurs les plus remarquables de la fin du XXe siècle examine les origines et les répercussions de cette représentation de l'Islam, prolongeant et actualisant ses célèbres analyses de l'orientalisme. Combinant commentaires politiques et critiques littéraires, Edward W. Said dévoile les présupposés essentialistes de la couverture médiatique dévolue au monde islamique, quelle que soit l'objectivité dont elle prétend faire preuve et la renommée des auteurs sollicités.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 07/09/2011

Thématique : Sociologie de l'information et de la communication

Auteur(s) : Auteur : Edward W. Said

Éditeur(s) : Sindbad

Collection(s) : Bibliothèque arabe. Hommes et sociétés

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7427-8240-0

EAN13 : 9782742782406

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 282

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 338 g