Chargement...
Chargement...

La règle et le choix, de la souveraineté économique en Europe

Auteur : Jean-Paul Fitoussi

Paru le : 16/10/2002
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

L'Union Européenne présente un paradoxe...
L'Union Européenne présente un paradoxe : elle exige de notables abandons de souveraineté de la part des Etats qui la composent, mais n'y substitue aucun équivalent à l'échelle communautaire. Privilégiant l'intégration par des normes toujours plus contraignantes, elle vide peu à peu le siège de la souveraineté nationale.
Ainsi, en chacun de nos pays apparaît un déficit démocratique, car le gouvernement des membres de l'Union Européenne devient davantage un gouvernement par des règles, sur lesquelles les électeurs n'ont pas de prise, qu'un gouvernement par des choix. Renverser l'ordre des priorités entre la règle et le choix : là est le défi de l'Europe politique et économique. Il implique une gouvernance à la fois européenne et nationale, plus conforme aux exigences de la démocratie. Cette dernière est aussi un rempart contre tous les dogmatismes et un gage d'efficacité économique. A la veille d'un nouvel élargissement de la communauté et de la ratification possible du Traité de Nice au mois de décembre, cet essai s'impose comme une précieuse contribution au débat sur l'avenir de l'Union, et ouvre une réflexion originale sur les relations entre économie de marché et démocratie.
11,80 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La Banque centrale européenne pourrait jouer au XXIe siècle le rôle de gouvernement économique de l'Europe en étant garante d'une plus grande efficacité économique et en se plaçant entre les tenants d'une Europe libérale dépourvue de souveraineté économique et ceux d'un retour aux Etats-Nations. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'Union européenne présente un paradoxe : elle exige de notables abandons de souveraineté de la part des Etats qui la composent, mais n'y substitue aucun équivalent à l'échelle communautaire. Privilégiant l'intégration par des normes toujours plus contraignantes, elle vide peu à peu le siège de la souveraineté nationale sans pour autant investir celui de la souveraineté européenne. Ainsi en chacun de nos pays apparaît un déficit démocratique, car le gouvernement des membres de l'Union devient davantage un gouvernement par des règles, sur lesquelles les électeurs n'ont pas prise, qu'un gouvernement par des choix. Renverser l'ordre des priorités entre la règle et le choix : là est le défi de l'Europe politique, là encore celui de l'Europe économique. Il implique une gouvernance, à la fois européenne et nationale, plus conforme aux exigences de la démocratie. Cette dernière n'est pas seulement la maison commune des populations européennes, mais aussi un rempart contre tous les dogmatismes et un gage d'efficacité économique. A la veille de la réforme des institutions européennes, cet essai s'impose comme une précieuse contribution au débat sur l'avenir de l'Union, c'est-à-dire sur le devenir de ses membres, et ouvre une réflexion originale sur les relations entre économie de marché et démocratie.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 16/10/2002

Thématique : Economie internationale/mondialisation

Auteur(s) : Auteur : Jean-Paul Fitoussi

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : La République des idées

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-056674-5

EAN13 : 9782020566742

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 95

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 0,9 cm

Poids : 125 g