Chargement...
Chargement...

Nikolski

Auteur : Nicolas Dickner

Paru le : 01/02/2007
Éditeur(s) : Denoël
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Roman français
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Le jury, souverain et impartial, assidu et déterminé, a donc tranché : Nikolski de Nicolas Dickner est le lauréat, le premier, du Printemps des Lecteurs - Lavinal organisé conjointement par la Librairie Mollat, France 3 Aquitaine, France Bleu Gironde, Sud-Ouest et le village de Bages.

Choisi parmi six titres de très belle tenue (cf notre dossier), il s'est imposé avec une belle majorité qui rend justice à ses indéniables qualités de style, à son univers singulier et à son ambition. La bataille a été rude mais les arguments ne manquaient pas aux défenseurs de ce premier roman écrit par un jeune québécois de vingt-cinq ans qui ont souligné son alacrité, sa dimension géographique, le plaisir de suivre des personnages dont les destins s'entremêlent. Véritable phénomène au Québec où le livre s'est vu couvrir de prix et a rencontré un succès énorme, Nikolski possède un charme étrange, attirant comme ces vieilles cartes géographiques devant lesquelles on s'abandonne en rêvant.

L'histoire n'est pas aisée à raconter, les trames des existences exposées se confondant joyeusement pour mieux nous égarer. Quand on interroge l'auteur sur le propos de son livre, il tente de le résumer ainsi : "Trois membres d'une même famille, ignorant leur lien, quittent leurs vies de famille à l'aube de la vingtaine et partent en quête de leurs origines. Au bout de dix ans, ils font la paix avec eux-mêmes."

Tandis qu'il est occupé à consciencieusement vider à grands sacs poubelles l'appartement de sa mère défunte, le narrateur du livre qui exerce la profession de bouquiniste (casanier, il a choisi de voyager dans les livres et les cartes, ressemblant en cela à Dickner qui rêva très tôt de cet art de bouger en rêve) découvre un étrange compas, seul trace de son père enfui, qui indique obstinément la position de Nikolski... Il possède un frère, ce dont il ne se doute même pas, un garçon que l'errance de sa mère a condamné à passer son enfance sur les routes et qui se fixe à Montréal dans le dessein de devenir un spécialiste de l'archéologie des déchets. Le troisième personnage est une jeune femme, cousine des deux autres, héritière d'une longue et improbable lignée de pirates et qui a décidé de redorer le blason de ses ancêtres en se faisant "hacker" malgré son impécuniosité : c'est en fouillant les poubelles d'IBM qu'elle va mettre au point son propre ordinateur... Au tournant de l'an deux mil, ces jeunes gens, pleins de rêves mais lourds des errements de leurs parents et qui portent ce désir sourd de se fixer sans se figer, vont déambuler devant nous, aller et venir au gré d'un idéal qu'ils construisent peu à peu, se croiser sans jamais se reconnaître, vivre des péripéties que la jeunesse seule supporte. Ils sont pleins de candeur mais connaissent les surprises des grandes et petites ironies de la vie. Ils veulent croquer le monde mais doutent de leurs sourires. Ils nous parlent d'un monde concret que nous connaissons et semblent pourtant le réinventer pour nous. Ce n'est pas là le moindre des charmes de ce Nikolski composé comme une carte dont on suivrait les contours pour mieux bifurquer.
En ces temps où la littérature de voyage gagne chaque année de nouveaux adeptes (Nicolas Dickner ne déparait pas au Festival des Etonnants Voyageurs de Saint Malo où il représentait la nouvelle garde), ce débutant qui fait preuve d'une réelle maîtrise de la narration (il avoue avoir passé quatre ans devant son écran) possède ce don de nous emporter dans notre propre langue qu'il enrichit de son expérience de ce qui est pour nous un "ailleurs", ce vaste territoire qu'est le Canada. Avec lui, nous avons la certitude d'avoir découvert une nouvelle voix, de celles que la littérature française réclame pour se renouveler, une voix intelligente, nuancée, qui mérite que les lecteurs français l'accueillent. Si à sa façon ce jeune prix littéraire né de la rencontre de lecteurs assidus et de critiques pointus pouvait susciter quelques nouveaux adeptes enthousiastes, nous aurions le sentiment qu'une partie de notre mission est accomplie...
19,25 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Au printemps 1989, au Canada, trois personnages, d'une vingtaine d'années entament une longue migration : Noah Riel, Joyce Doucet et le narrateur qui emporte avec lui un compas-boussole qu'il ne cesse de pointer vers l'îlot Nikolski. Au passage, ils croisent serpents de mer, archéologues, victimes du mal de terre, etc. Au terme du voyage, ils comprennent ce qui les rassemble. Premier roman. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Canada, printemps 1989. Trois personnages à l'aube de leurs vingt ans ont quitté leur lieu d'origine pour entamer une longue migration. Né quelque part au Manitoba, Noah Riel a appris à lire avec les cartes routières. Après dix-huit ans d'errance dans les Prairies, il tente de s'installer à Montréal. Joyce Doucet, elle, a vu le jour à Tête-à-la-Baleine, et caresse des rêves de flibustier moderne. Quant au narrateur, il quitte le bungalow maternel pour voyager dans les livres, qu'il vend dans une bouquinerie de Montréal. Il ne se sépare jamais d'un compas-boussole déréglé qui s'obstine à pointer la direction de l'îlot Nikolski, dans le Pacifique nord. Au terme d'une migration réelle ou symbolique qui s'achève en décembre 1999, «quelques heures avant la fin du monde», les membres de cette étrange trinité auront tant bien que mal compris ce qui les rassemble. Au passage, ils auront rencontré serpents de mer et archéologues, scaphandriers analphabètes et victimes du mal de terre. Best-seller au Canada, couronné en 2006 par le prix des Libraires du Québec, Nikolski est l'un des romans les plus originaux et les plus talentueux de la jeune littérature canadienne. Une impossible recherche des origines racontée avec bonheur et humour.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 01/02/2007

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : Nicolas Dickner

Éditeur(s) : Denoël

Collection(s) : Roman français

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-207-25930-7

EAN13 : 9782207259306

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 302

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 415 g