Chargement...
Chargement...

Les nouvelles brèves de comptoir

Auteur : Jean-Marie Gourio

Paru le : 16/10/2008
Éditeur(s) : R. Laffont
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat


Juste écouter. Jean-Marie Gourio depuis plus de vingt ans ne se contente pas de boire des canons dans tous les bars qu'il croise sur sa route, il écoute siffler les boulets projetés sans précaution par ses voisins de comptoir, de petites explosions, des épiphanies absurdes, grossières, poétques ou/et inventives qu'il recueille puis consigne avant de les compiler. Et depuis vingt ans, c'est bien simple, comme dirait l'autre « on s'marre ... », sans retenue, sans vergogne, avec une franchise qu'on ne pourrait se permettre au beau milieu d'un troquet au risque de recevoir un bouquet d'horions bien senti.

Hommage au « bling-bling » en vogue qui trouve dans ses pages une nouvelle force et une nouvelle résonnance (1), ce recueil s'ouvre par un charmant petit texte de Gourio fait de micro-phrases où il conjugue la fraternité, où il invite à la pause au milieu d'un monde dont certains voudraient bannir la lenteur, et où il évoque ces univers que nous ne faisons parfois que longer ou lorgner quand d'amicales lunettes suffiraient à nous les rendre proche. Chaque brève qui surgit au détour d'une page (grand bonheur que ce livre qu'on feuillette sans ordre, qu'on ouvre et réouvre, qu'on lit sans s'en rendre compte à l'instar d'un mouvement perpétuel) dissimule des centaines de vies qu'on peut se mettre à imaginer, ces parcours ternes traversés d'éclats de génie ou de folie, ces vies splendides et secrètes connues de trois, quatre personnes.

« Je bois. Tu bois. Il boit. Nous parlons. Vous parlez. Je rêve » nous dit Jean-Marie Gourio et il nous fait rêver, rire et rêver, ce qui est suffisamment miraculeux pour qu'on s'offre chaque année à Noël une lampée de Brèves. Et un miracle qui se renouvelle tous les ans, n'est-ce pas le plus grand des miracles ?

Alors, pour finir, et dans les affres d'un choix tellement difficile qu'on se surprendrait à recopier tout le livre (piratage terriblement débile mais favorisant l'exercice du poignet...), quelques perles prises au hasard :

« C'est bien les progrès de la science, le mousseux ne fait plus mal à la tête » (bar Le Vélodrome)

« Avec le kit main libre, même un mec qui a pas de bras il a le portable » (Le Calicot)

« Un bar à la maison ça fait rentrer chez soi » (L'Utopia)

« Interdire de laver les voitures, c'est pas ça qui va faire pleuvoir ! » (Les Hussards)

(hommage à Echenoz:)  « Si t'habites à marathon, tous les premiers commerces sont à 42 km. » (La Barcasse)

« Je n'aime pas quand un oiseau marche » (L'Harmonica)

...et pour finir.. »Quand je suis à pied, je pollue encore plus que quand je suis en voiture! » (La Grenouille verte)


(1) « Pour nous, le Bling Bling, c'est pas Sarkozy, c'est les bouteilles qui font Bling Bling dans le cabas! »


20,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
9,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Phrases recueillies une à une dans les bars et troquets, ou comment des mots assemblés au hasard des discours de comptoirs recèlent parfois une force poétique étonnante. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

« Jean-Marie Gourio est un artisan de la langue. C'est un généreux qui sait inventer des mots et les parer de couleurs inattendues. Ses Brèves de comptoir ont créé un genre littéraire à part entière et sont maintenant citées par les meilleurs dictionnaires. Cocasses et désopilantes, triviales ou poétiques, prosaïques ou oniriques, toujours savoureuses, elles s'inscrivent dans une tradition illustrée par Raymond Queneau, Jacques Prévert, Marcel Aymé, et qui fait la part belle à la parole populaire. » Daniel Rondeau Les Brèves de comptoir sont nées il y a vingt ans. Ce sont de petites phrases entendues dans les cafés. Un peu partout. Chaque jour. Place Maubert ou à Rennes, à Annecy, à Talloïres, dans les cafés de Strasbourg ou de Sens. Dans le petit bistrot d'un village de Bourgogne perdu au milieu des champs. Dans un PMU de Vitry. Dans ces minuscules troquets miraculeusement vivants dans ces rues minuscules elles aussi mais désertes. Au fil des jours et des ballades. Au fil du temps. Des jours de pluie. Il suffit d'être au comptoir avec les gens. Juste écouter pour le plaisir. Et noter ces mots dits en liberté. Qui poussent vivement sur les comptoirs comme les coquelicots le long des routes.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 16/10/2008

Thématique : Histoires drôles, satires et pamphlets

Auteur(s) : Auteur : Jean-Marie Gourio

Éditeur(s) : R. Laffont

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Les nouvelles brèves de comptoir

ISBN : 2-221-10943-0

EAN13 : 9782221109434

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 429

Hauteur : 21 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 3,5 cm

Poids : 472 g