Chargement...
Chargement...

L'égyptomanie, une imposture

Auteur : Roger Caratini

Paru le : 04/01/2002
Éditeur(s) : Albin Michel
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

"Je suis très agacé par ces femmes du monde, emperlousées, la bouche en cul de poule qui me disent dans les repas mondains : C'est merveilleux Néfertiti ! Leur connaissance se résume souvent au bla-bla de prospectus...."(R.Caratini- Sud-ouest 20/01/02)
Philosophe, encyclopédiste, mathématicien et romancier, Roger Caratini est un homme multiple et intarrissable.
Avec ce texte, il s'attaque aux idées reçues sur l'Egypte antique qu'une espèce "d'egyptomaniaques" véhicule toujours plus par la littérature et le tourisme, et ce depuis les Grecs.
Il dénonce vivement leur admiration irraisonnée pour tout ce qui se rapporte à l'Egypte ancienne et leur croyance en l'existence d'une culture égyptienne antérieure à toute autre civilisation d'Europe méditerranéenne.
Respectueux de l'Egypte et des égyptologues, il puise dans leurs travaux afin de démontrer que nous connaissons que peu de choses des 2000 ans d'histoire pharaonique, des 30 dynasties et des 240 pharaons La période la plus connue étant celle des rois du nouvel empire avec Amosis, Akhenaton et son épouse Néfertiti, Toutankhamon et Ramses II. Ce dernier faisant le plus dans la guimauve scientifique auprès des pseudos-egypto-historiens.
Il remonte aux sources de la bataille de Qadesh, aux origines des pyramides, de l'écriture, de l'astronomie et des mathématiques égyptiennes afin de nous démontrer, preuves à l'appui, que cette civilisation n'est ni aussi grande, ni aussi mystérieuse que l'affirment beaucoup de revues dites spécialisées ou de prospectus commandés par les tours-opérateurs
Sa démonstration prend toute sa force dans la comparaison qu'il en fait avec l'évolution sur la même durée de la civilisation mésopotamienne.
En effet, la préhistoire égyptienne se termine vers 3150 avant JC alors que les sumériens avaient déjà inventé l'écriture, l'épopée et organisé les cités-états.
Nous assistons à un terrible duel entre hiéroglyphes et écriture cunéiforme.
Roger Caratini risque alors les foudres des "passionnés" en affirmant qu'hormis l'édification et l'ornement d'un nombre impressionnant de temples et de complexes funéraires, il ne s'est à peu près rien passé d'important en Egypte, en dehors de la boulimie architecturale et orgueilleuse des pharaons promoteurs.
Et c'est avec plaisir que nous retrouverons, l'élève de F.Alquié et de G.Bachelard, dans son prochain ouvrage, en mars : Mathématiques de Babylone aux Presses de la Renaissance.
16,10 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Entend montrer que la littérature et le tourisme de masse ont inventé depuis deux siècles une Egypte mythologique qui a très peu à voir avec celle des véritables égyptologues. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'Egypte ancienne fait rêver et vendre. Depuis deux siècles, l'Occident en général et les Français en particulier sont fascinés et brodent sans fin sur le mystère des pyramides et les connaissances perdues que ce peuple aurait naguère possédées. Isolée par les déserts et la Méditerranée, la vallée du Nil n'a connu, durant les deux mille ans de règne des pharaons, ni épopée guerrière ni civilisation flamboyante. Seule est réelle l'édification d'un nombre impressionnant de temples et complexes funéraires. Tout le reste n'est qu'imposture. En se fondant sur les travaux et les sources des véritables égyptologues, Roger Caratini, authentique encyclopédiste contemporain, fait voler en éclats mythes et légendes du mirage des hiéroglyphes aux fables des mathématiques ou de la médecine égyptiennes et de la prétendue grandeur des pharaons. Voici enfin révélée l'authentique réalité historique dissimulée derrière le décor touristico-romanesque.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 04/01/2002

Thématique : Egypte Ancienne

Auteur(s) : Auteur : Roger Caratini

Éditeur(s) : Albin Michel

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-226-13073-X

EAN13 : 9782226130730

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 264

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 359 g