Chargement...
Chargement...

Confessions d'une fanatique des langues

Auteur : Elizabeth Little

Paru le : 15/04/2009
Éditeur(s) : Payot
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Essais
Contributeur(s) : Traducteur : Corinne Marotte

Un coup de coeur de Mollat

« Ce livre est un best of, un recueil de bizarreries, innovations et non-sens des langues du monde, une mise en bouche pour l'apprenti voyageur de mots » Elizabeth Little

Un livre qui traite des langues, de leur apprentissage et de leur spécificité semble toujours un peu ardu, voire ennuyeux pour le grand public (en l'occurrence tous ceux qui ne sont pas étudiants ou chercheurs en linguistique !).
Avec sa couverture jaune, ce livre attire votre œil... Vous vous en approchez et parcourez rapidement le sommaire : les noms, les verbes, les nombres, les modificateurs, la prosodie, etc…
Vous êtes sur le point de le reposer car de tels intitulés ne vous paraissent pas des plus amusants. Eh bien vous avez tort, car Elizabeth Little est drôle et c'est avec humour qu'elle nous raconte son apprentissage des langues et, surtout, leur mise en pratique lors de ses voyages.

Parmi les anecdotes les plus représentatives, notons :
- ses cours de grec ancien à la faculté qui lui permettent de nous expliquer l'importance de la terminologie du nom commun avec comme exemple la citation suivante « Bébé personne dans un coin met »… Ne cherchez pas dans votre collection de classiques éditée par Belles Lettres, mais plutôt dans le cinéma populaire de la fin des années 80 : Dirty Dancing !

- la règle d'accord du verbe en tangut* (qui d'ailleurs s'accorde avec son sujet, son complément d'objet et aussi son contexte !), illustrée par deux citations : « J'ai abattu un homme à Reno juste pour le regarder mourir » de Monsieur Johnny Cash et « Mon chérie m'a abattue » de Nancy Sinatra !

- la difficulté de traduire en chinois des noms propres (personnalités ou marques) comme Coca-Cola qui opta pour une version dont la phonétique est « Kékoukélé » (soit « bonheur délicieux »)  plutôt que «Kékoukéla » (soit « mordre le têtard de cire »).

Mais attention, malgré des exemples amusants et originaux, tout dans ce livre est juste et avéré. Il vous sera donc réellement possible, après lecture, de compter en yoruba (si vous avez déjà des facilités en calcul mental), d'épater la galerie en expliquant lors d'un dîner que « la langue hawaïenne ne compte que 8 consonnes » et de citer John Fitzgerald Kennedy et son fameux discours « Je suis une boule de Berlin »…

Si tout cela n'est pas clair, une seule chose à faire : se plonger dans les Confessions d'une fanatique des langues !

*tangut : s'écrit aussi tangoute. Langue morte tibéto-birmane, anciennement parlé en Chine.

16,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Regard sur les langues étrangères mêlant curiosité et humour. A travers exemples et anecdotes, l'ouvrage invite à découvrir le shona, cette langue qui ne différencie pas le bleu du vert, la raison pour laquelle les Islandais doivent décider si quatre est un pluriel, la seule langue à ne pas avoir de verbes ou la signification du mot ikea. Elle montre aussi comment s'acquiert le goût des langues. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Les langues étrangères, c'est souvent drôle, ça n'est pas si compliqué à apprendre, et l'on peut même éprouver du plaisir à les parler. Mêlant savoir, anecdotes, expériences vécues et méthode, Elizabeth Little nous invite à retrouver le sens de l'humour et un esprit d'ouverture dans ce livre d'initiation qui pose sur toutes les langues - courantes ou rares, d'aujourd'hui ou d'hier, réputées difficiles ou inventées - un regard décomplexé et rassurant.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 15/04/2009

Thématique : Linguistique

Auteur(s) : Auteur : Elizabeth Little

Éditeur(s) : Payot

Collection(s) : Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-228-90413-9

EAN13 : 9782228904131

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 174

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 238 g