Chargement...
Chargement...

Une certaine idée de l'Europe : essai

Auteur : George Steiner

Paru le : 30/03/2005
Éditeur(s) : Actes Sud
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Christine Le Boeuf - Préfacier : Rob Riemen

Un coup de coeur de Mollat

Dans le tumulte des dits et des non-dits sur l'Europe, pourquoi ne pas tendre l'oreille à un murmure pensé, celui d'un grand intellectuel : George Steiner ?

Cet homme dont le métier est « d'initier autrui au sens », nous transporte dans une Europe de l'esprit et de l'humanisme.
En cinq axiomes, il développe la notion d'Europe et son ancrage dans l'histoire de la culture européenne. Sa réflexion, plus actuelle que jamais, commence à l'origine de l'essence même de l'Europe : ses cafés. Le café européen, le lieu des lieux, celui où naît la rencontre, l'échange, le débat intellectuel. Mais aussi, un  paysage à « échelle humaine », celui de la marche, sans obstacle infranchissable.

Rien d'hostile donc pour le voyageur européen, dans ce jardin des lieux de mémoire où le nom des rues, des monuments et des  places rappellent la richesse du passé européen. Son Europe prend ainsi sa source dans l'Histoire et plus que jamais dans notre double filiation avec Athènes et Jérusalem dont nous sommes les héritiers directs, forts de notre argumentation philosophique, théologique et politique.
Reste en cinquième point la  part de pessimisme du penseur : le pressentiment de l'effondrement.  Aux tragédies du XXème siècle a succédé  le despotisme du marché de masse.

George Steiner espérait déjà, il y a cinq ans, que l'Europe pourrait un jour donner naissance à une contre-révolution industrielle, de même qu'elle avait engendré la révolution industrielle. Est-ce le chemin qu'elle prend avec la crise économique ?

Mais sa  problématique n'est en rien la question d'Europe mais l'idée de l'Europe et si nous devons nous battre c'est  pour défendre nos langues, nos traditions locales et notre autonomie sociale.
La notion d'Europe doit surmonter les fatigues de l'histoire et rêver à nouveau l'homme européen pour faire triompher les valeurs de la culture.

10,20 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dans ce texte bref, l'écrivain et philosophe livre un plaidoyer en faveur de l'Europe. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Les cafés caractérisent l'Europe. Ils vont de l'établissement préféré de Pessõa à Lisbonne aux cafés d'Odessa, hantés par les gangsters d'Isaac Babel. Ils s'étirent des cafés de Copenhague, devant lesquels passait Kierkegaard pendant ses promenades méditatives, aux comptoirs de Palerme. Pas de cafés anciens ou caractéristiques à Moscou, qui est déjà un faubourg de l'Asie. Très peu en Angleterre, après une mode éphémère au XVIIIe siècle. Aucun en Amérique du Nord, sauf dans cette antenne française qu'est La Nouvelle-Orléans. Dessinez la carte des cafés, vous obtiendrez l'un des jalons essentiels de la "notion d'Europe".

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 30/03/2005

Thématique : Europe et politiques européennes

Auteur(s) : Auteur : George Steiner

Éditeur(s) : Actes Sud

Collection(s) : Un endroit où aller, n° 155

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7427-5431-8

EAN13 : 9782742754311

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 62

Hauteur : 19 cm / Largeur : 10 cm

Épaisseur : 0,7 cm

Poids : 75 g