Chargement...
Chargement...

Au nord de nulle part

Auteur : Janette Turner Hospital

Paru le : 10/05/2006
Éditeur(s) : Rivages
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Marie-Odile Fortier-Masek

Un coup de coeur de Mollat

"...mon souffle, je le puise dans les failles du Queensland."

"Le monde tourbillonne dans les marges de l'espace, les Australiens flottent aux lisières du monde, les habitants du Queensland vivent dans l'écorce de l'Australie ; mon souffle, je le puise dans les failles du Queensland."

Le Queensland, et la ville de Brisbane plus précisément, sont au centre de la plupart des nouvelles choisies ici par les éditions Rivages. Janette Turner Hospital accorde une place déterminante à la description des lieux : source d'inspiration, ils font souvent figure de clef de voute du récit. Avant de raconter une histoire, l'auteur plante un décor, crée une ambiance: un garage sur le bord d'une route départementale, un train de nuit, un ancien pavillon de chasse, une maison en bois "aux pilotis rongés de fourmis"... Les lieux sont toujours insolites et possèdent tous à leur manière une part de mystère, une faille, à l'image du chaos de l'univers, comme cette ville engloutie par les eaux pendant quarante jours dans la nouvelle intitulée "Le club disco du bout du monde".

Ce monde en perpétuelle déconstruction semble contaminer les personnages. Ce sont des hommes et des femmes brillants, modèles de réussite sociale, mais qui perdent subitement leurs repères. Une brèche s'ouvre en eux et fait ressurgir l'expression de leurs désirs, de leurs malaises, le poids d'un passé souvent douloureux. Ils quittent ainsi leur quotidien pour bel et bien basculer "Au nord de nulle part".

L'écriture de Janette Turner Hospital est particulièrement dense mais elle est aussi d'une poésie rare. Les descriptions sont toujours minutieuses, elles fourmillent de détails, on est proche de l'univers de la photo ou du cinéma. Parfois aussi, la narration fait place à des blancs, des vides, que le lecteur doit combler. Pour parvenir à s'immiscer dans l'univers si particulier de Janette Turner Hospital, il faut se détacher des repères spatio-temporels traditionnels, se détendre, prendre son temps et se laisser aller à la rêverie.
17,45 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Rassemble neuf nouvelles dont l'intention est d'observer les variations climatiques de personnages très différents, c'est-à-dire leur capacité à réagir aux anticyclones et aux dépressions de leur météorologie intime. Trois nouvelles constituent la colonne vertébrale de l'ouvrage et explorent les relations de Philippa et Brian, amis depuis l'enfance. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Au nord de nulle part Certains écrivent sur les nuages, Janette Turner Hospital écrit, elle, sur la décomposition de l'espace, la perte de l'esprit ou de soi, faute de cap. Philippa, Brian et les autres sont brillants, intelligents, avides de vivre. Ils ont le sens des circonstances, des occasions mais, comme des boussoles qui s'affolent, ils échouent à trouver le lieu. Faute d'organiser l'espace, de relier les distances, d'unir les écarts, ils vivent au nord de nulle part. Avec une merveilleuse impudeur ils parlent, disent l'avouable et l'inavouable, le créé et le disloqué, leur quête incessante d'une adéquation entre eux et le monde, l'air qu'ils respirent et celui qu'ils exhalent. Ces neuf nouvelles choisies pour l'édition française sont autant de poèmes compacts, rudes, mystérieux. L'espèce humaine errante dans ce qu'elle a de plus incandescent.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 10/05/2006

Thématique : Littérature Anglo-Saxonne

Auteur(s) : Auteur : Janette Turner Hospital

Éditeur(s) : Rivages

Collection(s) : Littérature étrangère

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7436-1544-3

EAN13 : 9782743615444

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 165

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 236 g