Chargement...
Chargement...

Ça ne veut pas rien dire

64771208_ca-ne-veut-pas-rien-dire
Publié le 14/11/2012
Guidés par cette belle phrase de Rimbaud, les « meeting » littéraires de Saint-Nazaire fêtent leurs 10ème anniversaire. À l'origine de la manifestation, qui se déroulera du 15 au 18 novembre, nous retrouvons la Meet (la Maison des écrivains étrangers), dirigée par Patrick Deville, récent lauréat du prix Femina 2012, que nous avons reçu avec grand plaisir il y a quelques jours.
La phrase de Rimbaud sera cette année notre emblème. Cela concernait la poésie. Qu'elle n'était pas un simple jeu, un divertissement. Que la vie se jouait là. Il écrira plus tard « utile ». Cette phrase, nous l'appliquerons à tous les genres littéraires, la poésie mais aussi le roman ou la nouvelle. Que cela ne veut pas rien dire. Qu'il en va de notre humanité et de notre lecture du monde.

Patrick Deville, directeur littéraire.


Parmi les écrivains invités, on retrouve des noms tel Dominique Fernandez, Christian Garcin, Peter Esterhazy, Régis Jauffrett, Denis Podalydès, Jan Sonnergaard et une foule d'autres écrivains venus des quatre coins du monde à découvrir sur le site du Meet : www.maisonecrivainsetrangers.com




À l'usage de celles et ceux qui n'auraient pas encore plongé leurs yeux au cœur d'un prix Fémina remarqué, voici notre vidéo de Patrick Deville réalisée autour de son livre, Peste et Choléra (Seuil) :



Chargement...