Chargement...
Chargement...

Fin de la vague pour Eric Rohmer

30907_fin-de-la-vague-pour-eric-rohmer
Publié le 12/01/2010
Eric Rohmer est d'abord professeur de lettres à Vierzon. Il publie un roman chez Gallimard en 1946, Elisabeth, sous le pseudonyme de Gilbert Cordier.

En 1950, alors qu'il anime le cinéclub du quartier latin, il fait la connaissance de Godard, Rivette, Truffaut, Chabrol (avec qui il signe un ouvrage sur Hitchcock en 1955). L'équipe rejoint vite les célèbres Cahiers du Cinéma, revue qu'il dirigera personnellement de 1957 à 1963.

Cette équipe, c'est aussi une nouvelle génération de réalisateurs qui va durablement marquer son époque et le 7ème art : la Nouvelle Vague.

L'œuvre cinématographique d'Eric Rohmer s'articule notamment autour de trois grands cycles : les Six contes moraux, Comédies et proverbes (dont le célèbre Pauline à la plage) et les Contes des quatre saisons qui sont autant de variations sur les comportements affectifs et sociaux de ses contemporains.

Eric Rohmer nous quitte comme il a vécu, discrètement mais l'œuvre qu'il laisse derrière lui nous rappelle que c'est une légende qui disparaît …


Eric Rohmer de Pascal Bonitzer, Cahiers du cinéma


La maison d'Elisabeth Gallimard


Le goût de la beauté d'Eric Rohmer, Cahiers du cinéma

Les contes des quatre saisons d'Eric Rohmer, Cahiers du cinéma

Comédie et proverbes, Volume 1 d'Eric Rohmer, Cahiers du cinéma

Comédie et proverbes, Volume 2 d'Eric Rohmer, Cahiers du cinéma

Six contes moraux d'Eric Rohmer, Cahiers du cinéma

L'organisation de l'espace dans le Faust de Murnau d'Eric Rohmer, Cahiers du cinéma

Hitchcock d'Eric Rohmer et de Claude Chabrol, Ramsay