Chargement...
Chargement...

La Charente fait des bulles

151_la-charente-fait-des-bulles
Publié le 23/01/2002
Il y a un qui surchauffe en ce moment, c'est le responsable du rayon BD...

[Voir le palmarès]

C'est pas pour dire, mais le malheureux Didier (c'est son nom), avec 1700 nouveautés par an, il ne chôme pas beaucoup. Et les RTT, c'est au salon de la BD d'Angoulême qu'ils les passe, à chercher ce qu'il aurait raté à la librairie !
C'est pas une vie !

Cette année, Angoulême fait la part belle à la BD d'avant-garde et de création. Les nouveaux auteurs américains seront là, présents, exposé ou commémorés. Des indépendants underground au célèbre Will Eisner , un des maîtres reconnus de la jeune génération, nombreux sont ceux qui feront le voyage à la rencontre de leurs lecteurs français.

Avant de vous lancer dans une campagne de lutte contre l'impérialisme yankee, arrêtez-vous donc au Théâtre d'Angoulême, pour visiter l'exposition Traits Contemporains où de jeunes bédéastes venus du monde entier démontrent que la BD n'est pas un art mourant mais qu'elle nous réserve encore bien des surprises. On est d'ailleurs souvent étonné par la maturité de style et de traitement de ces jeunes auteurs, souvent plus réalistes et introspectifs que les dessinateurs et scénaristes français.

Ensuite, vous pouvez aller retrouver Carlos Nine , l'argentin fou, son canard pilier de comptoir et mélancolique, ses dessins (moins connus) et son univers baroque sur les murs du Centre National de la Bande Dessinée et de l'Illustration (C.N.B.D.I.)...

Après les expos, direction le Salon lui même, sous les traditionnelles tentes de toile, pour rencontrer auteurs et éditeurs, vous faire dédicacer vos coups de foudre, prendre un pot et écoutant (discrètement, bien sûr) les conversations de dessinateurs connus et assister aux divers spectacles qui animent ces quatre jours fous.

Sur le plan politique, saluons l'initiative des édiles locaux de jumeler leur ville avec la riante commune de Champignac en Spirouland. La Cérémonie aura lieu le Jeudi 24 Janvier à 12h30, place des Halles.

Imaginez donc, après tout ça, dans quel état il va nous revenir, Didier le bédéphile... Et bien en pleine forme, et content de vous retrouver pour vous faire partager ses découvertes !

Vous trouverez le programme détaillé du festival ainsi que des informations pratiques sur le site de notre partenaire, labd.com

[Voir le palmarès]