Chargement...
Chargement...

Mollat, aux couleurs de Bordeaux 2013

53_mollat-aux-couleurs-de-bordeaux-2013
Publié le 29/08/2008
Mollat s'engage en faveur de la candidature de Bordeaux au titre de capitale européenne de la culture en 2013... Et annonce la couleur !
Bordeaux revit !
Même les plus grincheux ont bien dû l'admettre, notre capitale aquitaine s'était quelque peu assoupie, ne l'appelait-on pas, il y a encore quelques années, la Belle endormie ?
Volonté politique, volonté des habitants, éclosion spontanée, changements démographiques ? Toujours est-il que depuis le milieu des années 90, la belle endormie a sauté de son lit est s'est mise au ménage. Et en grand s'il vous plaît ! Nouveau plan de circulation, Tramway, nouvel aménagement de la rive droite du fleuve et de nombreux centres-villes de périphérie, c'est la communauté urbaine toute entière qui s'est dotée d'un nouveau visage. Elus et administrés ont ensemble participé à ce grand changement d'aspect.

Mais venons-en au fond maintenant. La vitalité culturelle de Bordeaux n'est plus à prouver. Sa scène rock, sa vie artistique, sa position privilégiée au confluent des courants migratoires venus du sud (Espagne, Afrique) et son ouverture sur le grand Atlantique ont fait depuis longtemps de notre ville un lieu essentiel d'échange et de création. La librairie Mollat a depuis toujours observé et soutenu ces initiatives en recevant dans ses salons, dans sa galerie et dans ses vitrines les témoignages de cette créativité. On a montré, discuté, commenté, élaboré et produit, pour le plus grand bonheur des libraires et des lecteurs.

Comme le dit le dossier de presse de l'association Bordeaux 2013 : « Une ville n'est pas désignée Capitale européenne de la culture pour ce qu'elle est ou pour ce qu'elle fait habituellement, mais de ce qu'elle fera... ». C'est là que tous les bordelais entrent en jeu pour inventer un avenir à notre ville. En puisant dans son passé, ils trouvent Ausone, Aliénor, les anglais, Montaigne, Montesquieu, le commerce triangulaire, les grands négociants, Holderlin, Goya, Jean de la Ville de Mirmont, Mauriac, Lhôte, Sollers, Présence Panchounette… En regardant sa jeunesse, ils voient Mathieu Larnaudie, jeune écrivain, Noir Désir, Charlotte Laubard -nouvelle directrice du CapcMusée d'art contemporain, Luke et ses tubes pop, Lacaton et Vassal, architectes, Florent Mazzoleni, critique rock et historien des musiques noires (nous y reviendront bientôt), et d'autres encore… Tout ceci, passé et présent, dessine un avenir que seul un grand projet permettra de concrétiser. Il s'agit donc de montrer à nos amis européens que Bordeaux sait aussi s'inventer une place dans le concert de villes culturelles européennes. C'est la raison d'être de ce projet Bordeaux 2013 : soutenir la candidature de Bordeaux au titre de capitale culturelle de l'Europe en 2013, qui offrira à notre ville, non seulement une visibilité médiatique sans pareille, mais également l'occasion de concrétiser des projets, des désirs et des rêves, de construire ensemble un nouveau paysage culturel en y accueillant chacun, du mélomane au plus « hardcore » des plasticiens, en y faisant place pour toutes les expériences. Pour cela, une association a été crée, elle s'appelle Bordeaux 2013. Elle regroupe des experts, des acteurs politiques de tous bords, ainsi que des représentants associatifs. Sous la direction de Richard Coconnier, homme de théâtre et d'échanges, à l'origine du festival Mira, cette équipe se charge de rassembler toutes les énergies et de construire un grand projet, accompagnée de parrains prestigieux tels que l'architecte Paul Andreu ou le cuisinier Thierry Marx et d'un groupe de partenaires dont la Librairie Mollat s'honore de faire partie.

Et c'est la raison pour laquelle vous verrez, en cette semaine de visite du jury européen – le président ainsi que plusieurs jurés seront parmi nous le 1er septembre - les vitrines de Mollat pavoiser aux couleurs arc-en-ciel de Bordeaux 2013, illustrant dans chacune de ses vitrines l'un des thèmes culturels représentés à la fois dans le projet et dans la libraire. Bordeaux, ville, de l'autre, Bordeaux ville d'art de vivre, Bordeaux ville d'histoire, Bordeaux ville de création seront autant de jalons d'un parcours qui voit les libraires se rallier au projet et proposer leur vision de ce que seront notre ville et notre région. Car au-delà des murs de la cité, c'est l'Aquitaine toute entière qui s'implique dans ce projet.

Les 15 et 16 septembre, ce sera au tour des bordelais de passer leur oral. Ils présenteront et défendront leur projet devant un jury d'experts français et européens. C'est dans le courant d'octobre, ou de novembre, que sera choisie celle qui, parmi les quatre villes candidates, sera proposée à l'Union européenne pour une désignation officielle des villes lauréates à la fin de l'hiver 2009.

Vous le voyez, les bordelais, les girondins et les aquitains ont beaucoup fait pour bâtir une vision et un projet à la fois ambitieux et réalistes. Mais que ne ferait-on pas à Bordeaux pour être fier de sa ville ?