Chargement...
Chargement...

Salon du Livre, Salon du loup

87_salon-du-livre-salon-du-loup
Publié le 17/03/2006
Le 26e Salon du Livre de Paris ouvre ses portes, le concours Au loup ! Mollat - Ecole des Loisirs s'achève.

Francofffonie !
Il y sera question de Google, de la stagnation du marché du livre, des nouvelles habitudes de consommation culturelle des français et du déclin de l'influence francophone dans le monde. Il y sera heureusement aussi question de littérature, des livres, de ceux qui les écrivent, les éditent ou les lisent. Le Salon du Livre de Paris a ouvert les portes de sa 26e édition ce vendredi matin et recevra les visiteurs, professionnels ou non jusqu'à lundi soir.

Pas de pays invité cette année, mais une langue, le Français, et ceux qui la pratiquent, les « francographes ». Parmi les trois mille auteurs présents durant ces quatre jours, nombreux seront ceux issus du monde francophone. C'est certainement cette diversité d'origines qui a amené les organisateurs à intituler cette édition : « francofffonie ! »

 

Sur le 50 000 m² mis à la disposition du salon par le Hall de la Porte de Versailles, la majeure partie du terrain sera occupée par les stands d'éditeurs où se succéderont les auteurs pour de nombreuses séances de dédicaces. Mais on trouvera également des lieux d'exposition, des salles de débats ou d'ateliers littéraires. En outre de nombreux espaces thématiques seront consacrés à l'édition spécialisée : Escale BD, Club des 8-12 (jeunesse) Carré des Arts (Beaux livres), Vision du Monde  (voyages), espace Musiques ou Bar des sciences.

 

Le Salon du livre a été inauguré ce matin par Abdou Diouf, secrétaire général de la francophonie et Renaud Donnedieu de Vabres, Ministre de la culture.

 

 

Au loup !

Aussi passionnant mais beaucoup plus rigolo, le concours Au Loup ! organisé conjointement par L'Ecole des Loisirs, éditeur spécialisé bien connu et la Librairie Mollat. Depuis la fin de la semaine dernière, d'incroyables œuvres d'art s'accumulaient dans les salons Albert-Mollat. Renseignements pris, il s'agissait des productions des classes participant au concours. Le thème était fort simple : illustrer, par quelque moyen plastique que ce soit, le thème du loup (ouh !) dans la littérature jeunesse, en particulier dans le catalogue – très fourni – de l'Ecole des loisirs.

 

Une fois débarrassé des chaises qui reçoivent habituellement le public, le salon accueillit l'exposition des 95 œuvres de nos jeunes lecteurs. Parler d'une débauche de talent et de bonnes surprises serait euphémique, croyez-moi, c'était proprement stupéfiant ! Loups dessinés, en carton pâte ou papier mâché, loups peints, loups sculptés, livres géants, petits cochons, petites cochonnes, lapins, chaperons, loups amoureux ou affamés, loups dans l'espace, cyborgloups, louloups, petits loups et Jean-Loup attendaient un jury émerveillé mais consciencieux.

 

Au terme d'une longue matinée d'examen attentif, le jury (en présence d'un véritable huissier de justice en chair et en os comme à la télé) a finalement rendu son verdict.

 

Voici le gagnant, admirez :

 

Ecole Maternelle Aragon - Floirac - Moyenne et grande sections

 

 

Les 5 premiers parmi les 20 gagnants verront très prochainement leurs oeuvres mises en ligne sur Mollat.com.

 

A suivre, donc...