Chargement...
Chargement...

30 ans de littérature française

Publié le 16/05/2010
La littérature française aura toujours de beaux jours devant elle !
Pour faire écho au dernier Salon du Livre, nous avons choisi de mettre un coup de projecteur sur notre chère littérature française… littérature prolifique, parfois boudée des lecteurs qui taxent certains auteurs de « parisianisme », mais qui a toujours regorgé d'écrivains talentueux qui sont parvenus à renouveler le genre romanesque.
Pour ceux qui ont la chance de nous rendre visite à la librairie, vous pourrez découvrir de visu notre sélection des 30 romans sortis de 1979 à 2009 qui ont marqué le lectorat à l'époque de leur sortie et qui continuent toujours à faire vibrer le cœur et l'imagination des lecteurs d'aujourd'hui.

Pour les autres, voici une petite sélection de ces titres. Prêt pour un voyage à travers le temps ?


Outside de Marguerite Duras
C'est Albin Michel qui décide, en 1981, de rassembler les papiers d'humeur rédigés par Duras pour Vogue, Libération ou encore Le Nouvel observateur. Il est question de la guerre d'Algérie, de la misère, de l'illettrisme, mais aussi de Jeanne Moreau, ou de recettes de cuisines… Autant de manières de faire connaissance avec la romancière d'Un Barrage contre le Pacifique…

La Mécanique des femmes de Calaferte
En 1992, Calaferte fait encore une fois scandale. Considéré comme la quintessence de Septentrion – c'est pour dire !-, La Mécanique des femmes dresse le portrait de diverses manifestations érotiques spécifiquement féminines. Impudique, obscène, scandaleux, mais génial aussi.

Dans la foule de Laurent Mauvignier
Lorsque Mauvignier se frotte à l'Histoire, la magie opère ! L'auteur évoque ici le drame qui a eu lieu en 85 au stade Eysel lors de la finale de la coupe des champions, l'effondrement d'une partie des tribunes qui a couté la vie à plus de 40 personnes. Avec son écriture si particulière, Mauvignier nous livre un roman d'une grande humanité.

Le Grand Cahier d'Agota Kristof
C'est la guerre. Deux frères jumeaux sont envoyés vivre chez leur grand-mère et commence alors la rédaction d'un journal qui met à nu leur rude vie. Le premier tome d'une trilogie remarquable. 1986

La mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé
Il était une fois, dans une Afrique et une époque imaginaires, le vieux roi Tsongor qui se suicide pour éviter la guerre. Le drame familiale n'est pas loin… Un authentique souffle épique règne sur ce conte philosophique, très justement couronné par le prix Goncourt des Lycéens en 2002.

Hygiène de l'assassin d'Amélie Nothomb
En 1992, une jeune romancière belge, future phénomène d'édition, sort son premier roman. Son nom - Amélie Nothomb – deviendra un incontournable sur la scène littéraire francophone. Son premier « enfant » est considéré par bien des lecteurs comme le plus cynique, le plus cruel, le plus abouti, bref comme le meilleur de ses romans.

Le boulevard périphérique d'Henri Bauchau
En 2008, Henry Bauchau a 95 ans et il publie sans doute son roman le plus puissant et le plus limpide : Le Boulevard du périphérique –couronné d'ailleurs alors par le Prix du Livre Inter. Avec une grande sagesse et aussi beaucoup d'humilité, l'auteur nous livre de profondes réflexions sur la mort, le bien et le mal, sur le rapport dominant / dominé, sur ce qui nous pousse à vivre.

Vie et mort d'Émile Ajar
C'est un an après sa mort, en 1981, que les éditions Gallimard publient Vie et mort d'Émile Ajar, révélant ainsi une grande supercherie : Émile Ajar est un personnage inventé de toutes pièces par Romain Gary.

Vies minuscules de Pierre Michon
Tout en dessinant un univers biographique, Vies minuscules trace à partir des portraits de gens croisés depuis l'enfance, une réflexion sur l'homme, le destin, sa façon d'être au monde. Comment la vie la plus simple devient un acte de bravoure par la force de l'écriture. Essentiel, tout simplement. (1984)
Chargement...