Chargement...
Chargement...

A chacun son Promeneur

Publié le 28/05/2009
Vingt ans à se promener autour de la beauté, Le Promeneur de Patrick Mauriès, fête son anniversaire avec une exposition, un catalogue et un petit livre au format du Cabinet des Lettrés que les libraires se feront un plaisir d'offrir aux fidèles de l'éditeur.
Il nous a paru opportun de demander à nos libraires quelques uns de leurs souvenirs de lectures marquants de cet éditeur hors norme qui a placé l'élégance au sommet de ses préoccupations. En toute subjectivité et au risque d'être injustes, quelques perles du diadème.

« Repêcher, dit l'éditeur, ce n'est pas être tourné vers le passé, c'est mettre au présent des choses sur lesquelles on est passé ». Comme le remarque Cécile Guilbert dans le livre-célébration des 20 ans, on retrouve dans ce catalogue des « anciens articles dispersés, nouvelles oubliées, courts textes-bijoux : autre manier de mener la guerre du goût. » Apparemment hétéroclite et pourtant d'une cohérence subtile, le Promeneur se décline en différents parcours, chemins de traverse  qui vont des « Beaux livres » avec les petits et charmants E.Gorey ou les délicieux Pierre Le Tan, aux grands auteurs inclassables comme Manganelli, Soldati, Glauser ou De Quincey.

Nous avons pris le parti de quelques choix qui nous paraîtront injustes aussitôt que publiés. Mais c'est la loi du Promeneur : choisir un chemin vous écarte d'un autre… :

Alcyon de Pierre Herbart
Grâce au Promeneur, on peut enfin se procurer la plupart des œuvres du très fin Pierre Herbart, ami de Gide, et auteur de quelques bijoux littéraires dont cet Alcyon, fable douce-amère sur l'adolescence au cœur d'une île mystérieuse. C'est à ce jour notre plus beau succès dans cette collection.

L'assassin modéré de G.K.Chesterton
On redécouvre enfin le génial anglais, auteur favori de Borges, qui maîtrisait l'art de la nouvelle policière comme nul autre. La preuve avec ces deux textes dont l'un a le charme suranné des histoires orientales.

Vie du Caravage de Giovan Pietro Bellori
Tiré de son ouvrage Vies de peintres, sculpteurs et architectes modernes (1672), ce petit opuscule de Bellori reste un ouvrage essentiel pour comprendre la puissance de rupture que représente l'oeuvre de Caravage en son temps.

Dans ce Carnet  Vénitien Liliana Magrini, journaliste de presse et de radio, vénitienne de naissance (1917-1983),nous dépeint une Venise intime et insolite, décrivant des lieus inconnus des touristes.

Lettres à Picasso de Dali
Cartes postales, lettres, carton d'invitation, télégramme : la correspondance à sens unique de Dali à Picasso, pleine d'une admiration souvent ambiguë. L'ensemble est fort bien commenté par Laurence Madeline, conservateur et chargée des archives Picasso.

Les deux cœurs de Bloomsbury
Créé au début du siècle dernier par Virginia et Léonard Woolf, Lytton Strachey, Angelica Garnett (sœur de Virginia Woolf, et auteur de ce livre) et bien d'autres écrivains et intellectuels, ce mouvement avait pour but d'analyser et de confronter des idées et sujets à polémique autour de la littérature et de l'art. Il prit fin au début de la seconde guerre mondiale.

Proust fantôme de Jérôme Prieur
Une résurrection originale du célèbre écrivain devenu plus vivant que jamais, car fantôme habitant toute notre littérature. Cet hommage dédié à celui qui fit oeuvre du Temps résonne comme une juste métaphore de la lutte contre l'oubli qui hante toute mémoire.

Croquis et griffonnis de Marguerite Yourcenar (par Sue Lonoff de Cuevas)   
Découvrez, grâce à cette édition inédite des dessins en marge de ses lectures et manuscrits, le penchant et la réflexion artistiques qui ont nourri l'oeuvre yourcenarienne. D'abondants commentaires accompagnent cet éclairage, "remarquable fenêtre sur sa vie, ses méthodes et son travail".

In Memoriam de Stéphane Audeguy
Stéphane Audeguy nous régale d'anecdotes savoureuses, cocasses  ou singulières sur quelques morts célèbres,  artistes, écrivains , hommes politiques bien réels  parmi lesquels il a glissé quelques anonymes issus de son imagination ; une curiosité à déguster sans modération !

La petite maison de Jean-François de Bastide
Ce joli conte libertin sorti de l'oubli est non seulement un petit bijou élégant et subtil mais c'est aussi un document unique sur le décor intérieur : une mine pour les amoureux des lambris et autres porcelaines…

Pour fêter ces vingt ans, Patrick Mauriès en collaboration avec les éditions des Cendres s'est offert un magnifique catalogue qui est aussi celui de l'exposition que lui consacre L'Institut National d'Histoire de l'Art : il contient un formidable trésor iconographique pour comprendre et aimer ce parcours, et deux textes inédits de Thomas Browne, la Lettre sur les moyens de dresser une bibliothèque d'une centaine de livres seulement de La Mothe Le Vayer et un essai du bibliophile Nodier sur le Catalogue de la bibliothèque d'un amateur. Du beau, du bon, du Promeneur…
Chargement...