Chargement...
Chargement...

Du plomb dans les cierges

Publié le 02/06/2010
Hommage à Frédéric Dard, père de San-Antonio, écrivain aussi prolifique que populaire !
Docteur Dard et Mr San-Antonio : deux facettes d'un écrivain aux multiples talents !

Il faut savoir que l'homme aimait à brouiller les pistes : il est ainsi l'auteur de plus de 300 romans, écrits sous plus de trente pseudonymes recensés, tant «officieux» qu'«officiels» !
Liste (non exhaustive donc), à prendre avec des pincettes : San-Antonio bien sûr, Frédéric Antony, Max Beeting, Maxel Beeting, William Blessings, Eliane Charles, Frédéric Charles, Leopold Da Serra, Antonio Giulotti, Verne Goody, Kill Him, Kaput, Cornel Milk, Wel Norton, l'Ange Noir, F.D. Ricard, Sydeney, Antoine, F. Antonio, Charles Antoine, Antoine Charles, Paul Antoine, Charles d'Ars, Charles, Charles Richard, Fred Charles, Fr. Daroux, Fredard, Jules, Patrice, Guiseppe Papo, Jérôme Patrice, Severino Standeley, Areissam, Jules Antoine et Charly, Freroux, Dudley Fox ...– pour l'anecdote, il aurait même signé une Série Noire du nom de Michael Maltravers - La maladie de Chooz (que votre libraire curieux a tenté de commander, avec succès, encore disponible au doux prix de 3,66 euros, un vieux Carré noir datant de 1966 !).

Sous la casquette San Antonio, côté polar, les premiers pas du Commissaire peuvent se lire comme des pastiches de Lemmy Caution, autre belle gueule à petites pépées : il y malaxe la langue, torture le roman policier en y injectant beaucoup de gouaille, de mauvaise foi et une solide dose d'humour (de plus ou moins bon goût !).
L'originalité de San-Antonio est de puiser dans l'argot sans s'y limiter, triturant la langue verte de son imagination débridée ! On se souvient de sa célèbre citation : « J'ai fait ma carrière avec un vocabulaire de 300 mots. Tous les autres, je les ai inventés ».
Ses personnages, hauts en couleurs, se nomment Pinuche, Bérurier, le Vioque, Berthe, Salami, Toinet, Marie-Marie...
La saga San-Antonio comporte 175 épisodes - les éditions Laffont ont entrepris de la republier selon les textes originaux et dans l'ordre chronologique dans leur collection compacte Bouquins, soit 1280 pages pour chaque volume - à raison de neuf à dix enquêtes regroupées, nous vous laissons calculer l'âge du capitaine ! Les tomes 1 et 2 viennent de paraître, les deux suivants sont annoncés pour le 10 juin prochain – ce sera une réédition passionnante et de longue haleine...

Dans ce registre , on peut rapprocher San-Antonio d'écrivains méconnus ou tombés dans l'oubli, à l'instar de Pierre Siniac (dont il faut lire l'inénarrable Luj Inferman et la cloducque), André Héléna (La descente à Pigalle), Ange Bastiani (alias Maurice Raphaël qui a écrit Des immortelles pour mademoiselle), Albert Simonin ( le cycle Max le menteur, si on vous dit Touchez pas au grisbi, ça vous rappelle des souvenirs ? ). Dans cette génération accrochée à la saveur de la langue, San-Antonio est le fer de lance de la réussite populaire !

Signés Frédéric Dard, ses autres romans font la part belle au suspense psychologique, subtilement menés, servis par une écriture classique que ne désavouerait pas par exemple un Georges Simenon.
Dans l'entre-deux, il lui arrive de commettre sous la plume de San-Antonio des romans qui n'ont rien à voir avec son commissaire, croisements de sujets «sérieux et méchants», écrit dans son style vert san-antoniesque, tel le diptyque politique Y a-t-il un Français dans la salle ? (en 1982, Jean-Pierre Mocky en tirera un film qui offrira à Victor Lanoux un de ses meilleurs rôles, en ministre véreux) et Les clefs du pouvoir sont dans la boîte à gants ou encore le corrosif La vieille qui marchait dans la mer, histoire d'une arnaqueuse qui vaut son pesant de cacahouètes ! (adapté au cinéma en 1991 par Laurent Heyneman, où l'on se souvient de l'interprétation magistrale de Jeanne Moreau qui jouait la vieille dame indigne).

Frédéric Dard est mort le 6 juin 2000, il aurait eu 79 ans. Dix ans plus tard, son œuvre est toujours là, vivante, lue, rééditée. Jusqu'à la famille qui entretient le mythe puisque le fils, Patrice Dard, s'est lancé dans l'écriture des Nouvelles aventures de San-Antonio. Vingt épisodes déjà ! Dernier opus en date : Ca sent le sapin ! Quant à elle, sa fille Joséphine Dard lui rend hommage dans un bel album illustré qui vient de paraître aux éditions Michel Lafon, Frédéric Dard, mon père San-Antonio, comportant moult témoignages et photographies, une mine d'or dont tous ses admirateurs pourront se délecter !
Chargement...