Chargement...
Chargement...

Guy Debord. Un art de la guerre

Publié le 04/04/2013
À l'occasion de la première et surprenante rétrospective Debord à la Bnf, (re)découvrez l'œuvre d'un des penseurs les plus importants du XXème siècle.
« Paris, 1953, au fond de la rue de Seine, un jeune homme écrit sur un mur en hautes lettres : NE TRAVAILLEZ JAMAIS !

Guy Debord n'a jamais travaillé. Il a beaucoup marché dans les rues de Paris, bu certainement plus que d'autres et a surtout développé dans ses œuvres, écrites ou filmées, les armes théoriques d'une critique sans concession de la société moderne. Les mouvements d'avant-garde dont il fut l'initiateur, l'Internationale lettriste (1952-1957) puis l'Internationale situationniste (1957-1972), furent les points d'appui de cette lutte organisée pour combattre tout ce qui fait entrave à la vie véritablement vécue. À la fois poète, artiste, marxiste révolutionnaire, directeur de revue, cinéaste, Guy Debord fut avant tout le stratège d'une guerre de mouvement contre les faux-semblants de notre société, dont il démontra très tôt et très précisément le mécanisme pervers (La Société du spectacle, Éditions Buchet-Chastel, 1967). »

L'exposition regroupe et présente les archives acquises en 2011, du 27 mars au 13 juillet.

Bibliothèque nationale de France
Site François Mitterrand
Paris 13ème
www.bnf.fr

Le catalogue de l'exposition

Guy Debord

En format de poche

Pour en savoir plus sur le mouvement situationniste

Chargement...