Chargement...
Chargement...

Héloïse d'Ormesson, 10 ans déjà !

Publié le 16/04/2015
Voilà maintenant 10 ans qu'existent les éditions Héloïse d'Ormesson ! Retour sur une décennie de coups de cœur, de best-sellers, et de découvertes…
En 2005, Les éditions Héloïse d'Ormesson font leur entrée en littérature avec notamment le livre de Pierre Pelot « Méchamment dimanche », qui raconte les tribulations d'une bande d'enfants à la fin des années 50. Depuis, la maison n'a cessé d'accueillir des écrivains français et étrangers de talents : Tatiana de Rosnay - que l'on a découvert avec « Elle s'appelait Sarah », puis plus récemment avec « Manderley for ever », biographie de Daphnée Du Maurier – la romancière espagnole Lucia Etxebarria, ou encore de jeunes auteurs comme Emilie de Turkheim – « Une Sainte », « La Disparition du nombril » - ou l'écrivain allemand Nicolas Barreau – « Le Sourire des Femmes », « Tu me trouveras au bout du monde ».

Au fil de ces dix années, Héloïse d'Ormesson nous a prouvé que l'on pouvait dans l'édition être à la fois défricheur de nouvelles plumes tout en menant une vraie politique d'auteurs. Pour preuve, le dernier roman de Gaëlle Nohant, « La Part des flammes », grand roman historique de la fin du XIXe siècle qui a déjà conquis le cœur de nombreux lecteurs…

En espérant que « la petit maison qui a tout d'une grande » - c'est ainsi qu'Héloïse d'Ormesson aime se définir - aura encore de beaux jours devant elle et d'excellents livres à nous transmettre !

De grandes histoires dans l'Histoire

Hommes et femmes de notre temps

De grands portraits de femmes

Des livres au charme désuet

Chargement...