Chargement...
Chargement...

Jim Harrison : 4 romans pour plonger dans l'œuvre

Publié le 13/04/2016
« Une fois morts, nous ne sommes plus que des histoires dans l'esprit d'autrui », écrivait-il dans La route du retour. Jim Harrison, ce « Gargantua Yankee », l'un des plus grands romancier de son temps, a subitement rendu l'âme le 26 mars 2016, nous laissant en héritage ses fables bucoliques dans une œuvre fascinante, à l'aune de son appétit rabelaisien pour la vie et les grands espaces.
Héritier de Thoreau ou d'Arthur Rimbaud, il renvoyait sans ménagement les écologistes à leur schizophrénie : « C'est absurde de penser que l'on doive sauver la planète, l'homme fait partie intégrante de la nature ».

Poèmes, romans, nouvelles et même des livres pour la jeunesse, Big Jim plongeait dans l'âme humaine, aimant décrire la sensualité d'une forêt à l'automne, la douceur d'une pêche à la truite à l'aube, la violence aussi des rapports familiaux ou des frustrations amoureuses. Avec cette particularité : se mettre dans la peau des pierres, des loups, de l'ours et des très jeunes femmes de son temps. « Ouvrir un livre de Jim Harrison, c'est reconnaître une communion entre l'espèce humaine et son environnement, c'est s'attendre à des personnages forts, à des émotions ou des sentiments poussés à l'extrême, à des héros qui ne sont pas forcément fréquentables mais auxquels on finit par s'attacher ».

Voici 4 livres à (re)lire sans modération, un bon cru à la main, en écoutant ces chants d'oiseaux qu'il aimait tant.


Un dossier de Catherine Dauriac pour Écolo Info
Chargement...