Chargement...
Chargement...

La Mode et les arts

Publié le 04/03/2002
YVES SAINT-LAURENT5,AVENUE MARCEAU75116 PARIS FRANCE

Le 21 janvier 2002, le Centre Georges Pompidou a consacré une grande rétrospective à Yves Saint-Laurent pour les quarante ans de la maison de haute-couture qu'il a créée avec Pierre Bergé.

Une occasion pour mettre en lumière l'activité foisonnante et la production de ce grand créateur de mode qui, dès 1962 dit, vouloir "créer un style plus qu'une mode".

A Oran,adolescent, il dessine, découpe, réalise des robes pour son entourage et participe à de nombreux concours de dessins.

A Paris, c'est Michel de Brunhoff, directeur de Vogue, qui le présente à Christian Dior lors de la remise d'un premier prix de la "Robe", concours organisé par la profession. Michel de Brunhoff lui commandera par la suite des dessins de costumes de théâtre.

En juin 1955, Yves Saint-Laurent rentre chez Dior comme assistant modéliste, il n'a que 21 ans lorsqu'il est désigné pour remplacer le maître disparu.

Yves Saint-Laurent peut alors laisser libre cours à sa créativité. Ses inspirateurs sont : Courrèges, Cardin, Dior et Chanel voit en lui son héritier.

Les collections se succèdent - deux par an - Les thèmes sont toujours nouveaux, avec pour principe :

"Mon arme est le regard que je porte sur mon époque".

Le tailleur Saint-Laurent naît en 1962, lors de la première collection. Puis, la blouse en satin, la saharienne et surtout le smoking féminin, éléments qui signent un style intemporel et une griffe reconnaisable.

Esprit raffiné, il côtoie les artistes : Giacometti, Andy Warhol, Tom Wesselman, les photographes : David Bailey, Richard Avedon, Helmut Newton.

Toutes ces proximités lui inspirent des ambiances qu'il traduit dans ses ébauches et ses croquis.

Ainsi naîtront les collections Pop-Art, Mondrian, les robes Bambara, traduction de l'art primitif et africain, la collection Libération inspirée de Paloma Picasso s'habillant aux Puces.

En 1974, Yves saint-Laurent remporte un succès international avec sa collection Opéra-Ballets Russes.

Viendront ensuite les grandes collections sur le thème de l'exotisme, de l'Espagne de Velasquez, le Maroc de Delacroix, de la Chine avec le lancement du parfum Opium.

Yves Saint-Laurent travaille aussi pour le théâtre, le cinéma, la danse. Il dessine les décors pour les Chants de Maldoror d'après Lautréamont. Il crée pour Catherine Deneuve dans Belle de jour de Luis Bunuel. Il habille Rudolf Nourev pour ses ballets. Il collabore avec Roland Petit et Zizi Jemmaire.

C'est un personnage hors du commun, toujours en quête de raffinement.

"Quand je pense à lui, je pense à la couture dans toute sa splendeur et sa rigueur, à ce savoir-faire qui passe par des hommes et des femmes extraordinaires" dit Catherine Deneuve.

La mode et plus généralement le vêtement appartiennent à un univers créatif tout en nuances qui implique de nombreuses professions, qui mobilise beaucoup de talents et qui font depuis toujours partie de notre histoire.

 

Chargement...