Chargement...
Chargement...

Les Prairies ordinaires fêtent leurs 5 ans !

Publié le 09/04/2010
Les Prairies ordinaires défendent une ligne éditoriale située au croisement de la pensée critique issue des sciences sociales et de la philosophie, et de l'action politique. Cet éditeur est engagé contre une certaine forme de savoir académique et cherche, par les formes éditoriales autant que par les textes retenus, à lutter contre un savoir figé, enfermé dans sa tour d'ivoire universitaire et qui contemple de l'intérieur, ébahi, la magnificence de son édifice de papier. Il cherche à lutter contre la confiscation du savoir par quelques-uns ; confiscation qui se fait à la fois dans la distribution des catégories mobilisées pour penser le présent, le monde, mais aussi plus concrètement par le jargon stérile des académismes. La passivité idéologique de la majeure partie des sciences sociales et humaines actuelles est un autre pôle d'opposition : un positivisme mou qui tient lieu aujourd'hui d'ambition majeure et dont le résultat est de cautionner l'ordre établi.
Corrélativement, Les Prairies ordinaires s'engagent dans la recherche de formes éditoriales susceptibles de décloisonner les barrières, entre mondes militants et producteurs de savoir, voire de confondre les deux. Cela se joue concrètement par la publication de textes qui ont tous, a minima, le même objectif : parler du présent, développer des outils critiques pour le comprendre, et y indiquer des possibles. Cet engagement éditorial passe par la recherche de production d'effets. Les Prairies ordinaires pensent avoir en tant qu'éditeur un rôle politique à jouer : celui du déplacement, du décentrement, parce que ce dernier passe d'abord par des manières de dire le réel, donc de le penser et de se l'approprier.

Retrouvez ICI toutes le catalogue complet des Prairies Ordinaires.

Iris

Chargement...