Chargement...
Chargement...

Rentrée littéraire - Les premiers romans

Publié le 25/08/2016
La rentrée littéraire 2016 offre des premiers romans à très vite découvrir !
Nicolas Roiret - L’été chez Cochise - Rue Fromentin
Rico vient de quitter l’hôpital après une cure de désintoxication à l’alcool. Sa nouvelle intégration dans la vie active est marquée par son installation chez Cochise, motard qu’il a rencontré en cure et qui est propriétaire d’une vaste maison dans la banlieue parisienne. Mais un sevrage est-il possible quand on habite une maison aux multiples chambres dérobées proposant les tentations et les vices les plus répréhensibles ?
Un premier roman très noir et très sombre, un univers littéraire à part entière.

Oscar Lalo – Les contes défaits – Belfond
Les colonies de vacances sont une bonne solution pour les parents qui ne veulent pas voir leurs enfants s’ennuyer tout l’été ou qui ne peuvent pas s’en occuper. Garde cependant car nous ne savons pas toujours ce que le personnel encadrant peut leur faire subir.
Un grand cri de douleur complètement dépourvu de pathos poussé par un jeune auteur de grand talent.

Elitza Gueorguieva - Les cosmonautes ne font que passer - Verticales
Évocation très amusante d’une enfance et d’une adolescence en Bulgarie au tournant de la chute du mur. L’enfance tourne autour d’une obsession pour Gagarine avant que l’adolescence ne la réoriente vers Kurt Cobain. Le charme du livre tient à la fausse naïveté enfantine avec laquelle l’auteur décrit l’absurdité du monde soviétique et la violence du passage au capitalisme.

Line Papin – L'éveil – Stock
Dans ce tourbillon de bruits et d'odeur qu'est Hanoï, quatre jeunes gens se croisent, se cherchent, se soutiennent, s'aiment et se déchirent. Tout est exacerbé. La passion amoureuse, bien sûr, mais également les doutes et les angoisses. C'est aussi l'occasion de donner un petit coup de projecteur sur la communauté des expatriés au Vietnam (française, mais pas uniquement).
Un roman polyphonique très prometteur qui porte son titre à la perfection, et sur lequel plane l'ombre fantomatique de L'amant.

Les premiers romans

Chargement...