Chargement...
Chargement...

HLM

Auteur : Moolinex

Paru le : 21/06/2013
Éditeur(s) : L'Association
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

35,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dessiné et peint en 2001, ce recueil réunit des personnages par séries, des freaks, des masques, des machines et des véhicules, des paysages d'usine, des gros plans de corps, etc., le tout dans un désordre relativement cohérent. La même image est multipliée avec des nuances, accompagnée de bribes de texte manuscrits, tâchés et raturés. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

J'ai connu Moolinex à l'occasion d'une exposition que j'avais organisée sur le collectif Bazooka, au musée de l'Abbaye Sainte-Croix, aux Sables d'Olonne. Immédiatement j'ai été fasciné par l'univers de ses carnets Art-Pute : la précision mécaniste, le dessin infantile, la débauche de couleurs, le radicalisme incantatoire des textes, le «je-m'enfoutisme» revendiqué, les têtes de mort, les monstres, la sexualité éclatante... Plein d'autres choses singulières, une sorte de bric-à-brac furieux. Moolinex correspondait à l'idée trop commode du punk tombé dans le chaudron des fanzines. Depuis j'ai vu les sérigraphies du Dernier Cri, les grandes feuilles gouachées, les couvertures de Ferraille, les collaborations avec la Fanzinothèque de Poitiers, un album de pochettes de 45 tours, des tableaux géométriques et réalistes au point de croix (Nada)... Moolinex peut tout faire : il est simplement doué. Il m'étonne. Son épais recueil HLM, dessiné et peint en 2001 à Poitiers, dans son appartement de la ZUP, est une somme qu'il fallait un jour éditer en fac-similé. C'est un codex, c'est-à-dire un manuscrit rare et illustré comme celui, antique et mystérieux, des Mayas : une bible régressive, un réjouissant enfer d'images. HLM en assemble de partout, de toutes les eaux, dans un désordre relativement cohérent : des personnages par séries, des freaks, des masques, des machines et des véhicules, des paysages d'usine, des gros plans de corps... C'est contemporain et rigoureusement populaire. Moolinex multiplie la même image, avec des nuances (des dégradations) et l'accompagne de bribes de texte, en caractères bâton ou sauvagement manuscrits, tachés, raturés. Les mots deviennent imprécatoires : on les ânonne avec les yeux. C'est du jargon (du même tonneau que celui inventé par Dubuffet après-guerre). Les néologismes font mouche, espèces de légendes. Ajoutons-y la science que Moolinex tire de la titraille gore, façon couverture de fumetti, comme les Diabolik des soeurs Guissani... Le tout dans un dévergondage de couleurs, criardes ou mièvres, que n'auraient pas désavoué les peintres du Blaue Reiter ou de Die Brücke. Mais le négligé de l'ensemble est trompeur. Dans la violence anar, antisociale, des carnets de Moolinex, il y a comme une aliénation nécessaire, positive. Il secoue le monde des pauvres et des riches, celui des crétins satisfaits et des gens de pouvoir, les bons sentiments comme la terreur. Il brouille les codes de l'enfance avec de la gouache ou du crayon feutre ; colle et raboute des juxtapositions peu orthodoxes. Il interprète par exemple l'imagerie rock'n'roll : les musiciens de Devo (Are we not men ?) ont comme chapeaux des pots de fleurs à l'envers ; Aero Deep Pink Zeppelin est une créature seventies, un golem qui s'échappe de la page à grandes enjambées... Les corps sont infatués, enflés, lourdement sexués : une telle démonstration chancèle au bord de la franche rigolade. Hénaurme.

Fiche Technique

Paru le : 21/06/2013

Thématique : BD indépendantes

Auteur(s) : Auteur : Moolinex

Éditeur(s) : L'Association

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84414-476-4

EAN13 : 9782844144768

Format : Non précisé.

Reliure : Broché sous jaquette

Pages : Non précisé.

Hauteur : 26 cm / Largeur : 19 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 735 g