Chargement...
Chargement...

Le roi n'a pas sommeil

Auteur : Cécile Coulon

Paru le : 12/01/2012
Éditeur(s) : V. Hamy
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Au moment où l'on rencontre Thomas Hogan pour la première fois, il est arrêté par la police et sa mère s'élance dans la rue en hurlant d'incompréhension et de désespoir. Thomas Hogan, que les langues bien pendues de cette petite ville de province imaginaire n'hésitent pas à surnommer « le fils maudit ». Comment en est-il arrivé là ?
Aurait-on pu prévoir qu'il tournerait mal ? Et d'ailleurs, qu'a-t-il fait exactement ? Voilà comment s'ouvre le dernier roman de Cécile Coulon : avec une bonne dose d'interrogations et un désir irrépressible d'en savoir un peu plus. Composée des deux parents, William et Mary, et de leur fils unique, Thomas, la famille Hogan occupe le devant de la scène du Roi n'a pas sommeil. Thomas grandit à l'ombre d'un père rustre et violent, qui emploie toute son énergie entre la scierie et la caserne, avec pour seuls rayons de soleil la tendresse et l'amour que lui prodigue sa mère. Enfant, puis adolescent, ce garçon fait l'effet d'une touffe d'herbes hautes sans cesse balayée par des vents contraires. Mais finalement, alors qu'arrivé à la maturité, il est rattrapé par son destin, on se rend compte qu'une épée de Damoclès le suivait depuis le berceau et même un peu avant. En effet, son patrimoine génétique avait tout d'une bombe à retardement prête à exploser à n'importe quel moment. Le roi n'a pas sommeil est donc avant tout un roman sur l'atavisme et sur l'impuissance des hommes face à certaines formes de déterminisme. Entre l'exergue emprunté à Steinbeck et le choix d'une onomastique à consonance presque exclusivement anglo-saxonne, l'auteur ne dissimule pas ses influences. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que ce jeune homme nous évoque des héros comme le McTeague de l'Américain Frank Norris ! Forte d'un tel héritage, Cécile Coulon s'impose comme une voix des plus originales au sein de la littérature française contemporaine, nous offrant un entracte plus que bienvenu dans le flot d'une production relativement dominée par l'autofiction. Mais il n'y a pas que le sujet qui vaille le détour : la plume de cette jeune romancière et nouvelliste a de quoi ravir les amateurs de belle prose. Cécile Coulon n'hésite pas à jouer sur les registres de langue et à donner un véritable coup de pinceau au vernis parfois écaillé de métaphores et expressions françaises rebattues, le tout avec un humour toujours très fin. Par ailleurs, la tension narrative qu'elle parvient à installer par le biais d'une construction sans faille, à commencer par une scène inaugurale étonnante qui, sous couvert de donner les clés de l'histoire, ne fait qu'attiser la curiosité du lecteur, contribue à faire de ce roman un livre à la fois marquant et extrêmement abouti !
17,00 €
Livraison à partir du vendredi 24 février.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
9,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique
À tout juste 21 ans, Cécile Coulon écrit comme les plus grands. Quel exploit !

Résumé

Suite à la mort de son père, Thomas Hogan tente d'échapper à sa destinée tragique. Mais rien n'y fait, il devient le fils maudit. Prix Mauvais genres 2012 (catégorie fiction). ©Electre 2017

Quatrième de couverture

« Ce que personne n'a jamais su, ce mystère dont on ne parlait pas le dimanche après le match, cette sensation que les vieilles tentaient de décortiquer le soir, enfouies sous les draps, cette horreur planquée derrière chaque phrase, chaque geste, couverte par les capsules de soda, tachée par la moutarde des hot-dogs vendus avant les concerts ; cette peur insupportable, étouffée par les familles, les chauffeurs de bus et les prostituées, ce que personne n'a pu savoir, c'est ce que Thomas avait ressenti quand le flic aux cheveux gras lui avait passé les bracelets, en serrant si fort son poignet que le sang avait giclé sur la manche de sa chemise. » Tout est là : le mutisme, le poids des regards, l'irrémédiable du destin d'un enfant sage, devenu trop taciturne et ombrageux. Thomas Hogan aura pourtant tout fait pour exorciser ses démons - les mêmes qui torturaient déjà son père. Quand a-t-il basculé ? Lorsque Paul l'a trahi pour rejoindre la bande de Calvin ? Lorsqu'il a découvert le Blue Budd, le poker et l'alcool de poire ? Lorsque Donna l'a entraîné naïvement derrière la scierie maudite ? La sobriété du style de Cécile Coulon - où explosent soudain les métaphores - magnifie l'âpreté des jours, communique une sensation de paix, de beauté indomptable, d'indicible mélancolie. Méfiez-vous des enfants sages, écrit par une jeune fille de vingt ans, avait plus qu'impressionné les lecteurs. Ils seront éblouis par Le Roi n'a pas sommeil. « Cécile Coulon a la manie du détail. Chaque personnage est décrit avec précision, même s'il ne fait qu'une apparition. Elle nous bluffe par la maturité et l'humilité de son écriture. On l'adore déjà. » Elle

Contenus Mollat en relation
Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 12/01/2012

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : Cécile Coulon

Éditeur(s) : V. Hamy

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-87858-509-7

EAN13 : 9782878585094

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 141

Hauteur : 21 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 190 g