Chargement...
Chargement...

Viva la vida !

Auteur : Pino Cacucci

Paru le : 03/10/2013
Éditeur(s) : Bourgois
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Benito Merlino

Un coup de coeur de Mollat

Après Nahui et Tina ou la beauté incendiée, Pino Cacucci revient avec Viva la vida ! pour compléter sa trilogie au sujet de ces femmes artistes du Mexico de la moitié du XXème siècle.

Dans un monologue bouleversant, Frida Kahlo revient sur tous les éléments marquants de sa vie. Atteinte de la polio dès son plus jeune âge puis victime d'un accident d'autobus, c'est dans la douleur que l'artiste vivra, mais sans pour autant s'abandonner au désespoir puisque, depuis son lit, elle réalise des autoportraits qui la mèneront à une brillante carrière et une reconnaissance qui perdure à travers le temps. Une personne aussi passionnée ne pouvait connaître que le grand amour dans ce qu'il a de plus doux et de plus violent. Diego Rivera, cet homme dont elle se moquait la première fois qu'il lui est apparu, ce bourreau qui lui causera beaucoup de peine à force de trahisons restera pourtant dans son cœur jusqu'à la fin. Bien entendu, ceux qui connaissent la peintre connaissent les écarts qu'elle a pu également commettre, mais peut-on dire que c'était dans l'intention de se venger ? Le roman ne s'attache pas à raconter seulement ses histoires sentimentales, mais également l'amour qu'elle portait à son pays ou son engagement politique et notamment son amitié avec Léon Trotski.

On le comprend rapidement, Frida vit ses derniers moments et c'est dans un cri qu'elle s'adresse à tous ceux qui l'ont fait souffrir, mais qui l'ont aussi aimée. Un destin tragique guidé par une phrase : Viva la vida !
10,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
6,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Ce récit à la première personne revient sur la vie de F. Kahlo. Née en 1907 au Mexique, elle fut atteinte par la polio dès l'enfance puis victime d'un accident d'autobus à 18 ans. Immobilisée et opérée de multiples fois, elle a combattu pour survivre. L'ouvrage évoque ses idéaux politiques, mais aussi sa rencontre et ses relations avec D. Rivera, L. Trotski, etc. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Viva la vida ! Dans ce bouleversant monologue, Pino Cacucci donne la parole à Frida Kahlo. Quelques jours avant sa mort, elle revit sans complaisance ses tourments, sa solitude, ses moments de désespoir surmontés à force de volonté. Elle évoque ses relations orageuses avec le peintre muraliste Diego Rivera, l'homme de sa vie, et explique sa passion pour « son » Mexique. Elle revient également sur ses idéaux politiques, son amitié avec Léon Trotski et ses innombrables liaisons. Une vie débordante d'excès, débordante de couleurs comme sa peinture qu'elle a commencée alors qu'elle était clouée au lit. Une vie de rebelle qui, bien que née en 1907, aimait à dire qu'elle était née en 1910, avec la Révolution mexicaine. « Se mettant dans la tête de Frida Kahlo, Cacucci dévoile les pensées les plus intimes de la grande peintre mexicaine, dans une langue particulièrement lyrique et envoûtante. » (Stefano Tassinari, Liberazione) « Qui mieux que Pino Cacucci, fin connaisseur du Mexique, pouvait décider de faire parler Frida Kahlo ? Ce texte dense, qui a emprunté son titre à celui d'un tableau de la peintre, est le récit à la première personne d'une femme emprisonnée en elle-même, et pourtant férocement attachée à la vie. » (Grazia Italie)

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Cadeaux des Noël : Les Romans

La sélection des libraires du rayon Littérature

Articles blog Littérature-Sc.Humaines

Fiche Technique

Paru le : 03/10/2013

Thématique : Biographies d'auteurs

Auteur(s) : Auteur : Pino Cacucci

Éditeur(s) : Bourgois

Collection(s) : Littérature étrangère

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-267-02564-7

EAN13 : 9782267025644

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 70

Hauteur : 20 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 0,6 cm

Poids : 96 g