Chargement...
Chargement...

Air France, 1933-1944 : un turbulent décollage

Auteur : Bruno Vielle

Paru le : 13/04/2011
Éditeur(s) : ETAI
Série(s) : Air France
Collection(s) : Aviation
Contributeur(s) : Préfacier : Pierre-Henri Gourgeon

38,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une histoire de la compagnie depuis sa création en 1933, retraçant ses premiers balbutiements et étudiant la question de son devenir pendant la Seconde Guerre mondiale. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Au printemps 1933, le ministre de l'Air, Pierre Cot, obligé de faire des coupes sombres dans son budget, contraint les compagnies Air Orient, Air Union, la Compagnie Internationale de Navigation Aérienne (CIDNA) et la Société Générale de Transport Aérien (Lignes Farman) de fusionner. Cette concentration donne naissance à Air France. La mythique compagnie Aéropostale est absorbée par le nouveau groupe au cours de l'été. La tâche qui attend Air France est immense. Si l'héritage historique est glorieux, les pionniers de l'aviation marchande française ont multiplié les exploits pour créer un réseau aérien mondial, l'héritage matériel est préoccupant. De nombreux avions sont d'un type dépassé. Air France, pour son essor, doit renouveler rapidement sa flotte. Au fil des mois, les aléas vont se multiplier pour contrarier les projets de la compagnie : durcissement des conditions de certification des avions, nationalisation des usines de construction aéronautique, priorité à l'aviation militaire. Air France surmonte un à un ces obstacles. Le cap des 100 000 passagers transportés en une année est franchi en 1938. En 1939, les avions atterrissent aux quatre coins de la planète : Buenos Aires, Santiago du Chili, Dakar, Hanoï, Hong Kong... Le déclenchement du second conflit mondial ruine tous ces efforts. La rapide défaite des armées françaises suspend pour quelques semaines toute activité aérienne en France au mois de juin 1940. Après quelques semaines, les Allemands autorisent la reprise des liaisons aériennes entre la zone libre et les colonies françaises d'Afrique du Nord et d'Afrique Occidentale. Air France est chargée d'exploiter ce réseau réduit. Au Levant, la résistance s'organise à l'automne 1941. Les avions des lignes aériennes militaires, baptisées Air France Libre par le général de Gaulle, sillonnent l'Afrique pour le compte des Forces Françaises Libres. Le débarquement allié en Afrique du Nord au mois de novembre 1942 suivi de l'envahissement de la zone libre par les troupes d'occupation interrompent le trafic d'Air France, écartelée de part et d'autre de la Méditerranée. En Afrique du Nord et de l'Ouest, ses services se mettent rapidement au service de la France Libre. En métropole, ses avions sont réquisitionnés et ses ateliers contraints de travailler pour les Allemands. Malgré ces conditions difficiles, Air France survit. Dans les jours qui suivent la libération du territoire métropolitain, son personnel rétablit les premières lignes postales. Ces liaisons sont le socle sur lequel va se bâtir la nouvelle Air France nationalisée.

Fiche Technique

Paru le : 13/04/2011

Thématique : Aviation

Auteur(s) : Auteur : Bruno Vielle

Éditeur(s) : ETAI

Collection(s) : Aviation

Série(s) : Air France

ISBN : 2-7268-9486-0

EAN13 : 9782726894866

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 159

Hauteur : 27 cm / Largeur : 24 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 1022 g