Chargement...
Chargement...

Les infrastructures de transports et l'intégration régionale en Afrique centrale

Auteur : Nations unies. Commission économique pour l'Afrique. Bureau sous-régional pour l'Afrique centrale

Paru le : 27/10/2005
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Hachim Mamadou Koumaré

15,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Après un rappel du contexte des transports en Afrique centrale, donne les priorités des Etats membres dans les secteurs de transport aérien, par route, voies d'eau intérieures et maritimes et ferroviaires. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Le développement des infrastructures physiques et des services, notamment ceux des transports, figure dans les traités instituant les communautés économiques régionales. Un système de transport adéquat, efficace, sécurisé, fiable et à moindre coût permet d'élargir et d'intégrer les marchés, d'accroître les investissements étrangers directs, de faciliter le mouvement des personnes et des biens, de favoriser l'intégration régionale, de contribuer à la paix et d'encourager la participation du secteur privé au développement économique de la sous-région. En Afrique centrale, les infrastructures physiques et les services comportent encore des lacunes dont les conséquences sont entre autres, une faible participation du secteur privé et une insuffisance des investissements, ainsi qu'un faible développement du secteur industriel et du commerce intra sous-régional. Une des approches pour améliorer cette situation est de doter la sous-région d'un cadre consensuel pour la mise en place d'un système efficace des infrastructures et services de transport qui réponde aux préoccupations de tous les acteurs impliqués dans le processus de l'intégration régionale en Afrique centrale. Le présent ouvrage souligne les lacunes du système de transport en Afrique centrale. Il s'attarde notamment sur un système routier peu intégré, avec la plus forte proportion des tronçons manquants (47 %) du continent ; un réseau ferroviaire peu connecté, avec le plus faible potentiel d'intégration de l'Afrique ; un mode de transport aérien en difficulté, malgré l'émergence des compagnies privées ; un système de transport par voies d'eau intérieures en baisse importante ; un mode de transport maritime caractérisé par un cabotage informel, et au plan réglementaire, sur le manque d'harmonisation des règles et procédures gouvernant le domaine des infrastructures de transport. Il présente ensuite les objectifs, les orientations stratégiques et les modalités de la mise en oeuvre du Plan Directeur Consensuel des Transports en Afrique centrale, cadre de négociation pour les investissements dans le domaine de transport, de la Communauté Économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), adopté par les Chefs d'État et de Gouvernement de cette institution en janvier 2004.

Fiche Technique

Paru le : 27/10/2005

Thématique : Auto/Moto

Auteur(s) : Auteur : Nations unies. Commission économique pour l'Afrique. Bureau sous-régional pour l'Afrique centrale

Éditeur(s) : Maisonneuve et Larose Servedit

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7068-1914-6

EAN13 : 9782706819148

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 92

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 0,6 cm

Poids : 188 g