Chargement...
Chargement...

La banque mondiale et la CEMAC : un partenariat pour l'aide au développement de la sous-région

Auteur : Patrice Itoua

Paru le : 27/09/2013
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Etudes africaines
Contributeur(s) : Non précisé.

28,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
21,00 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Etat des lieux du partenariat établi entre la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale et les différentes entités de la Banque mondiale (BIRD et IDA). Le spécialiste constate que les prêts accordés aux pays centre-africains n'ont pas déclenché une croissance significative. Il démontre que l'émergence de ces Etats demeure possible à condition de renforcer leur solidarité. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La banque mondiale et la CEMAC Un partenariat pour l'aide au développement de la sous-région Le partenariat Banque mondiale - CEMAC dont il s'agit ici concerne l'aide de la Banque mondiale (prêts de la BIRD et/ou crédits et dons cumulés de l'IDA) aux États de la CEMAC. Ces derniers ont commencé à recevoir massivement les aides de la Banque mondiale juste après leurs indépendances, et ce, jusqu'à ce jour. Malgré la volonté de la Banque de les aider à se développer, leur décollage économique peine à suivre le flot d'investissements. Ainsi, la présente étude a pour objet d'analyser l'efficacité de ces aides, de mettre en exergue les freins au développement et de dégager les mesures alternatives pour une diversification et un développement économiques en adéquation avec les objectifs du millénaire fixés par les Nations Unies, objectifs que les États membres de la CEMAC doivent atteindre. La multitude de plans nationaux de développement au sein de ces États témoigne de la volonté manifeste de ces derniers à se mettre sur ce sentier, qui devrait les conduire, à terme, à l'émergence. En termes de volume de prêts accordés par la Banque mondiale et de nombre de projets financés, les résultats de cette étude nous amènent à faire un constat ambigu : si les États de la CEMAC enregistrent tous une croissance positive depuis une décennie, celle-ci ne s'est pas encore véritablement traduite par l'amélioration des indicateurs socio-économiques (le taux de pauvreté, l'indice de développement humain, le bonheur intérieur brut, etc.), qui demeurent, pour certains, parmi les plus faibles d'Afrique. En outre, malgré les efforts de développement consentis par les États membres de la CEMAC, la dynamique actuelle, au niveau social, ne permettra pas à ces États d'atteindre les OMD en 2015. Mais l'émergence de ces États reste possible si la croissance est solidaire. Car il faut sortir du paradoxe « pays pétroliers et pauvres » !

Fiche Technique

Paru le : 27/09/2013

Thématique : Economie internationale/mondialisation

Auteur(s) : Auteur : Patrice Itoua

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Etudes africaines

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-343-01698-4

EAN13 : 9782343016986

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 270

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 420 g