Chargement...
Chargement...

La mise en visibilité du travail numérique

Paru le : 07/11/2012
Éditeur(s) : EME Editions
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Echanges
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Dominique Cotte

17,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Avec l'arrivée de l'informatique, dans les années 1970, c'est la quasi-totalité des activités humaines, et pas seulement le travail, qui connaît de nouvelles perspectives. L'échelle à laquelle il convient d'analyser les changements techniques n'est plus la même. Etudes sur les changements de paradigmes induits par la généralisation des "systèmes d'information" dans les milieux de travail. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

À la fin des années 1940, le sociologue Georges Friedman pose la question célèbre «Où va le travail humain ?» En s'interrogeant sur les effets déshumanisants de la technique, il pose les bases d'une école de recherche en sociologie qui s'intéressera surtout à l'évolution du travail industriel et aux recompositions opérées dans la classe ouvrière par les évolutions du machinisme et notamment l'automation. Le tournant informatique survenu dans les années 1970 a modifié les perspectives, car il s'agit là d'un ensemble de techniques dérivées du calcul qui s'emparent de la quasi-totalité des activités humaines et pas seulement du travail. Tout se passe comme si l'échelle à laquelle il convenait désormais d'analyser les changements techniques n'était plus la même et qu'on était passé de l'atelier à la sphère sociale générale. Les sciences de l'information et de la communication ont matière à apporter à l'analyse du travail, dès lors que celui-ci n'évolue pas seulement selon les présupposés de l'organisation, mais aussi en fonction du cadre donné par les «systèmes d'information». Une approche purement communicationnelle, qui ne prendrait pas en compte la façon dont les outils communicants structurent profondément l'activité au-delà des fonctions habituellement dévolues à la «communication» resterait insuffisante. Le groupe de chercheurs à l'origine de ce travail, réunis dans le programme exploratoire PAROSIC (Paradigmes Organisationnels. Communication et Systèmes d'Information), financé par l'Institut supérieur de la communication du CNRS en 2009, s'interroge sur les changements de paradigmes à l'oeuvre dans les organisations en matière de communication et de systèmes d'information.

Fiche Technique

Paru le : 07/11/2012

Thématique : Bien-être au travail - Vie professionnelle

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : EME Editions

Collection(s) : Echanges

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8066-0835-X

EAN13 : 9782806608352

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 135

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 200 g