Chargement...
Chargement...

Hegel, penseur du droit

Paru le : 05/02/2004
Éditeur(s) : CNRS Editions
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : CNRS-philosophie
Contributeur(s) : Directeur de publication : Jean-François Kervégan - Directeur de publication : Gilles Marmasse

28,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
13,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Etude de certains aspects (propriété, culpabilité, souveraineté, mariage et parlement) des "Principes de la philosophie du droit" de Hegel. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les Principes de la philosophie du droit sont l'un des textes les plus lus et les plus controversés de Hegel. Il s'agit à la fois d'un bilan de l'histoire de la philosophie morale, juridique et politique et d'une analyse audacieuse et «engagée» de la modernité post-révolutionnaire. Pourtant, malgré sa destination pédagogique et sa rédaction soignée, le précis de 1820 est d'un abord malaisé, dans la mesure où il ne se soustrait à aucune des exigences de ce qui, pour Hegel, garantit la «scientificité» d'un traité de philosophie. Il n'y a rien d'étonnant, par conséquent, au fait que les querelles d'interprétation les plus violentes aient eu lieu à son propos et que la pensée hégélienne du droit ait, tour à tour, servi de caution ou de repoussoir aux prises de position politiques les plus diverses. La difficulté du texte mais aussi le caractère stratégique des thèmes abordés font en effet des Principes de la philosophie du droit un idéal miroir à fantasmes. Or ce que l'on nomme la «fin des idéologies» ouvre la voie à une lecture plus sereine (mais peut-être plus exigeante) de la conceptualisation hégélienne du droit et pas seulement de ce que Hegel nomme le «droit étatique», mais aussi du droit privé («abstrait»), centré sur la question de la propriété, et du droit qu'a l'individu de voir honorée sa qualité de sujet moral agissant. Ce recueil d'études, qui illustre les tendances actuelles de la recherche, propose une lecture à la fois synthétique et détaillée de l'ouvrage de Hegel en insistant non seulement sur sa dimension «systématique» et spéculative, mais aussi sur ses prises de position les plus novatrices. Il ne s'agit pas de prétendre que Hegel soit avant tout un philosophe du droit, encore moins de mettre entre parenthèses le puissant soubassement métaphysique ou spéculatif de sa doctrine de l'esprit objectif, mais de réévaluer ce moment du système et de tirer parti des appuis qu'il peut offrir à la philosophie contemporaine.

Fiche Technique

Paru le : 05/02/2004

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : CNRS Editions

Collection(s) : CNRS-philosophie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-271-06195-4

EAN13 : 9782271061959

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 300

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 523 g