Chargement...
Chargement...

Les fondements a priori du droit civil

Auteur : Adolf Reinach

Paru le : 29/10/2004
Éditeur(s) : Vrin
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Ronan de Calan

29,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Apporte des contributions fondamentales à divers champs de la connaissance. Disciple de Husserl, Reinach propose une interprétation du monde social qui engage la phénoménologie sur le terrain des actes sociaux et des expériences individuelles qui les accompagnent, afin d'isoler les structures a priori qui sont au principe même du droit positif. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

On propose ici une traduction complète de l'oeuvre principale d'Adolf Reinach (1883-1917): Les fondements a priori du droit civil (1913). Cet ouvrage apporte des contributions fondamentales à divers champs de la connaissance: la phénoménologie du droit tout d'abord, mais également la théorie des actes linguistiques à propos des énoncés dits performatifs, enfin la théorie ontologique des structures a priori. Disciple de Husserl, Reinach engage la phénoménologie sur le terrain des actes juridiques et plus généralement des «actes sociaux» et des objets spécifiques qui en sont les produits. L'analyse phénoménologique s'applique donc, et la chose est tout à fait nouvelle, à distinguer les actes sociaux proprement dits (un commandement, une promesse, etc.) des expériences individuelles qui les accompagnent, afin d'isoler les structures a priori qui sont au principe même du droit positif, qui en constituent la matière même. Mais tout acte juridique - et tout acte social en général - a une composante linguistique, ou à tout le moins expressive. C'est la raison pour laquelle le travail de Reinach s'inscrit également dans un champ d'analyse philosophique et linguistique centré sur les énoncés dits «performatifs», baptisés tels par Austin quelques décennies plus tard, et définis comme des énoncés servant à effectuer une action. Tout en produisant une description magistrale de ce type d'énoncés, Reinach les rattache à une théorie ontologique des structures, qui n'est pas du tout envisagée dans l'horizon théorique austinien. La théorie des actes sociaux trouve en effet son aboutissement dans une ontologie des objets sociaux, éléments a priori d'une construction et d'une interprétation du monde social. L'oeuvre de Reinach occupe alors une place à part, déterminante, tant au sein des théories de l'objet caractéristiques de la philosophie autrichienne que d'une archéologie du structuralisme.

Fiche Technique

Paru le : 29/10/2004

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Adolf Reinach

Éditeur(s) : Vrin

Collection(s) : Bibliothèque des textes philosophiques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7116-1702-5

EAN13 : 9782711617029

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 199

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 305 g