Chargement...
Chargement...

L'acte II de la révolution tunisienne : la Constitution

Auteur : Jamil Sayah

Paru le : 20/02/2015
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Diversités
Contributeur(s) : Non précisé.

27,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
20,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Une analyse de la mise en place de la nouvelle Constitution tunisienne, après la révolution du printemps arabe : son itinéraire chaotique, son texte, le pouvoir exécutif, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Diversités « L'acte est historique ». « Une nouvelle page de l'histoire de la Tunisie est en train de s'écrire sous nos yeux... » ... C'est par des formules aussi solennelles qu'équivoques que l'adoption de la nouvelle Constitution tunisienne a été accueillie par les médias et les observateurs nationaux et internationaux. Or sa gestation fut longue et sa naissance fut difficile. Qui ignore son contexte politique ne peut prétendre arriver à la compréhension de son contenu. Mais encore est-on condamné à ne pas comprendre, ses principes, ses traits et son esprit si on n'a pas la connaissance des conditions particulières dans lesquelles elle a été élaborée, de 2011 à 2014. En effet, son élaboration n'a point été silencieuse. Des cris, des larmes... ont émaillé ce processus. Son approbation, elle s'est faite dans la douleur. Dans l'esprit de la grande majorité des islamistes qui gouvernait, on avait la République faute de n'avoir pas encore le califat. La République n'était point, pour eux, le régime légitime. Le rêve était de revenir au temps du Prophète. Quant à l'opposition dite moderniste, elle considérait la majorité au pouvoir comme une machine de guerre contre les Libertés. Pour elle, tout était imposture et mensonge. Aussi, par tous les moyens, elle a cherché à accélérer la marche du temps pour mettre un terme à ce « temps provisoire ». Et la société civile ? Elle a oscillé entre mobilisation et dépression, entre euphorie et tristesse. Mais elle a résisté. Elle a défendu ses acquis (les libertés et les droits fondamentaux). Ainsi, cette Constitution, oeuvre d'islamistes résignés, n'a été acceptée qu'avec interrogation et suspicion par les modernistes. Comme si elle était un enfant non désiré, mal venu, d'apparence non viable. Malgré la « grisaille » qui a entouré sa naissance, la nouvelle Constitution tunisienne est-elle porteuse des Lumières ?

Fiche Technique

Paru le : 20/02/2015

Thématique : Droit constitutionnel

Auteur(s) : Auteur : Jamil Sayah

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Diversités

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-343-05562-9

EAN13 : 9782343055626

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 278

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 340 g