Chargement...
Chargement...

Le président de la République : arbitrer, diriger, négocier

Auteur : Marc Frangi

Paru le : 16/04/2012
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Logiques juridiques
Contributeur(s) : Non précisé.

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
16,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Cette étude de la fonction présidentielle sous la Ve République s'interroge sur les mutations récentes de la conception même d'Etat, dans le cadre des bouleversements auxquels sont confrontés l'Etat nation comme l'Etat providence. Elle décrit le passage, en 50 ans, d'un président exerçant une fonction arbitrale dans un cadre impérial à un président prescripteur agissant dans un cadre globalisé. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le Président de la République Arbitrer, diriger, négocier Selon la formule célèbre, le Président de la République est « la clef de voûte des institutions ». À l'origine, le Président de la République devait être à la fois l'arbitre du jeu institutionnel quotidien et le garant de la continuité de l'État en cas de péril grave. La politique courante de la nation devait être déterminée et conduite par le gouvernement, sous le contrôle de l'Assemblée nationale. On constate depuis 1958 deux évolutions importantes. D'une part, grâce à une interprétation très libre de la Constitution, lorsqu'il n'y a pas de cohabitation, le Président de la République a rapidement été considéré comme étant à la fois chef de l'État, chef de l'équipe gouvernementale et chef de la majorité parlementaire, ce qui rend délicate sa mission d'arbitrage. Cela peut donner le sentiment d'une hyperprésidence, c'est-à-dire d'une fonction présidentielle hypertrophiée confisquant en pratique les compétences dévolues par les textes aux autres pouvoirs. D'autre part, même si cela est moins apparent, la mondialisation et la construction européenne aboutissent à une conception de la souveraineté différente de celle qui existait en 1958. En pratique, cela entraîne des conséquences sur les conditions dans lesquelles le Président de la République est amené à exercer les pouvoirs que lui confère la Constitution du 4 octobre 1958. Le présent ouvrage aborde successivement ces questions et fait le point sur une institution présidentielle qui, bien qu'elle n'ait jamais paru si puissante, n'a jamais été, paradoxalement, aussi encadrée.

Fiche Technique

Paru le : 16/04/2012

Thématique : Droit constitutionnel

Auteur(s) : Auteur : Marc Frangi

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Logiques juridiques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-97008-7

EAN13 : 9782296970083

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 216

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 270 g