Chargement...
Chargement...

L'empire du ventre : pour une autre histoire de la maternité

Auteur : Marcela Iacub

Paru le : 29/09/2004
Éditeur(s) : Fayard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire de la pensée
Contributeur(s) : Non précisé.

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Analyse la génèse et l'évolution institutionnelle qui a fait de l'accouchement la condition sine qua non pour devenir mère. Propose de renouer avec la tradition du code Napoléon (ou code civil) de 1804 qui stipulait que l'enfant naissait du mariage de son père et de sa mère. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Tout le monde sait que la mère d'un enfant est celle qui l'a accouché. Y a-t-il rien de plus naturel et de plus universel ? Il suffit pourtant de franchir l'Atlantique ou d'aller à Londres pour constater que là-bas, on peut devenir mère sans avoir accouché ni adopté. Plus simplement, il suffit d'ouvrir le Code civil de 1804 pour découvrir que d'autres règles peuvent présider à la définition de la filiation : à l'époque, les enfants ne naissaient pas nécessairement du corps de leurs parents, mais de leur mariage. Or, depuis les années 1970, toutes les possibilités d'être mère sans accoucher sont punies systématiquement et l'accouchement, cet acte biologique, est devenu une véritable affaire d'État. Excluant du même coup de l'ordre de la filiation les femmes incapables de gestation ou ménopausées, les hommes célibataires et les couples homosexuels. Établissant surtout de nouvelles hiérarchies entre les filiations : non plus les légitimes et les illégitimes, mais les «vraies», qui ont pour elles les corps, et les «fausses», qui n'ont pour elles que la volonté, comme les filiations adoptives. Alors que l'empire du ventre triomphe et s'impose sous les fausses évidences du droit naturel, Marcela Iacub, à partir d'un travail d'archives neuf, prend la mesure des transformations intervenues depuis 1804, propose une critique originale de ce que nous prenons pour notre modernité familiale, et ouvre des voies nouvelles à l'imagination politique dans ces domaines si intimes qu'on en oublierait qu'ils ont une histoire, et donc un avenir.

Fiche Technique

Paru le : 29/09/2004

Thématique : Droit civil

Auteur(s) : Auteur : Marcela Iacub

Éditeur(s) : Fayard

Collection(s) : Histoire de la pensée

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-213-62118-7

EAN13 : 9782213621180

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 250

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 504 g