Chargement...
Chargement...

Préférant miséricorde à rigueur de justice : pratiques de la grâce, XIIIe-XVIIe siècles


17,60 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Recueil d'articles sur le thème de la grâce et de la clémence dans la justice, du Moyen Age au XVIIe siècle. Cette analyse atténue l'image d'une justice sanglante et implacable. A travers différentes études de cas français et flamands, les auteurs démontrent que la grâce était plus souvent pratiquée que les châtiments.

Depuis une vingtaine d'années, la grâce a pris une place de choix dans le paysage de l'histoire de la justice à la fin du Moyen Âge et aux débuts de l'époque moderne. Tirant parti de sources d'une grande richesse, les historiens ont montré que la clémence est le complément indispensable de la sévérité dans l'exercice de la justice du XIIIe au XVIIe siècle. Ils ont ainsi nuancé l'image d'une justice médiévale expéditive et sanguinaire. Mieux, ils ont montré que si l'intransigeance des juges est affirmée dans les textes normatifs, la pratique judiciaire se fonde plus sur l'exercice du pardon que sur la force du bourreau. Par ailleurs, l'historiographie récente a mis en avant la manière dont les pratiques de grâce sont un instrument politique de la croissance de l'État et de l'affirmation de sa souveraineté. À travers les huit contributions de ce volume, de jeunes chercheurs en histoire analysent cette place déterminante de la grâce dans la justice médiévale et moderne.

Fiche Technique

Paru le : 09/07/2012

Thématique : Droit Pénal

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Louvain

Collection(s) : Histoire, justice, sociétés

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Dauven - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Rousseaux

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-87558-053-5

EAN13 : 9782875580535

Reliure : Broché

Pages : 196

Hauteur: 25.0 cm / Largeur 16.0 cm


Poids: 0 g