Chargement...
Chargement...

Le sacre de l'espèce humaine : le droit au risque de la bioéthique

Auteur : Philippe Descamps

Paru le : 11/02/2009
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

26,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
20,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Dans le droit français, l'espèce humaine est devenue une valeur très protégée, ce qui fait que des actes destinés à donner la vie sont plus réprimés que d'autres entraînant la mort. Quelle est, alors, la pertinence de la référence à l'espèce humaine, avec des individus considérés comme des éléments d'un ensemble biologique ? Apparaît ainsi la nécessité d'une réflexion sur la naissance. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le sacre de l'espèce humaine Soucieux d'enrayer la mainmise du pouvoir biotechnologique sur le vivant humain, le législateur a institué depuis 1994 la protection de l'espèce humaine. Au fil des lois successives de bioéthique, l'espèce humaine est devenue l'une des valeurs les mieux protégées du droit français, justifiant les sanctions pénales les plus sévères et les interdictions les plus absolues. Fait troublant, assurément, quand on sait que la notion d'espèce humaine n'a de consistance, ni juridique, ni biologique. Faut-il dès lors penser que sa protection garantie par le droit relève du pur arbitraire politique ? Et que penser par ailleurs d'un système juridique qui s'appuie sur des données faussées de la biologie pour définir ses valeurs ? L'examen attentif de l'idée d'espèce humaine, tout empreinte de moralisation désordonnée, suggère ainsi que le droit qui lui donne la primauté, au détriment de l'individu et au mépris de la personne, n'est pas tout à fait un droit. Cherchant avant tout à vérifier la conformité biologique des individus à l'étalon normatif de l'espèce, il s'agirait plutôt d'un contrôleur de pedigree. Obsédées par la constitution génétique et biologique, les dispositions relatives à la bioéthique sèment le trouble dans les fondements mêmes du droit, remettant en cause la notion de sujet de droit et s'apprêtant à exclure de l'humanité les individus conscients dont la naissance ne répondra pas aux critères de naturalité imposés par le sacre de l'espèce humaine. Il est donc urgent de repenser les fondements de la bioéthique et de redonner au droit toute sa force en tentant de lui indiquer ce qu'il s'apprête à oublier : le fait de la naissance.

Fiche Technique

Paru le : 11/02/2009

Thématique : Essais Scientifiques

Auteur(s) : Auteur : Philippe Descamps

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-057343-6

EAN13 : 9782130573432

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 434

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,6 cm

Poids : 595 g