Chargement...
Chargement...

Géographies plurielles : les sciences géographiques au moment de l'émergence des sciences humaines : 1750-1850

Paru le : 17/03/2006
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Hélène Blais - Directeur de publication : Isabelle Laboulais-Lesage - Collaborateur : Hélène Blais - Collaborateur : Serge Briffaud - Collaborateur : Guillaume Garner

30,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
22,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Présentation de l'histoire et de l'évolution de la géographie au moment de l'émergence des sciences humaines (XVIIIe et XIXe siècles). L'histoire de la géographie commence avec l'entrée de cette discipline à l'université. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Géographies plurielles Les sciences géographiques au moment de l'émergence des sciences humaines (1750-1850) Quels sont les contenus des savoirs géographiques au moment de l'émergence des sciences humaines ? Cette question constitue l'objet de ce livre. À cette période, la géographie paraît à la fois diffuse et insaisissable, car elle s'intègre mal dans les opérations de remembrement disciplinaire survenues au tournant des XVIIIe et XIXe siècles. C'est pourquoi l'histoire de la géographie commence généralement avec l'entrée de la discipline à l'Université et la mise en place de la géographie vidalienne. L'impression dominante forgée par les Vidaliens eux-mêmes, consiste donc à dire qu'avant la fin du XIXe siècle, la géographie n'existait pas comme science. Cette approche a souvent conduit à négliger des pratiques et des efforts théoriques qui, certes, n'ont pas nécessairement abouti à un savoir formalisé, mais dont l'identification paraît néanmoins essentielle à la connaissance du champ. C'est l'un des enjeux de ce recueil. L'éclatement apparent des pratiques géographiques, la richesse des discours et des échanges avec d'autres disciplines au moment de leur naissance institutionnelle, l'oscillation essentielle de la géographie entre science physique et science humaine constituent les bases de cette réflexion collective consacrée à la construction, à l'identification et à la singularité des savoirs sur l'espace. À partir de leur expérience des sources de la période, des historiens et des géographes ont tenté de cerner au plus près les lieux, les discours et les pratiques des savoirs sur l'espace et les expressions de la géographie institutionnelle. À une problématique commune répond ainsi l'esquisse d'une grande variété d'usages et de visages de la géographie, esquisse qui permet de formuler de nombreuses questions nouvelles pour l'histoire des sciences humaines.

Fiche Technique

Paru le : 17/03/2006

Thématique : Géosciences

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Histoire des sciences humaines

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-00157-2

EAN13 : 9782296001572

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 349

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 496 g