Chargement...
Chargement...

La (re)fondation des observatoires astronomiques sous la IIIe République : histoire contextuelle et perspectives actuelles

Paru le : 10/03/2011
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Sciences
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jérôme de La Noë - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Caroline Soubiran

24,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La fin du XIXe siècle est marquée en France par un renouveau d'intérêt pour l'astronomie : deux décrets publiés en 1878 portent sur la fondation de nouveaux observatoires et la réorganisation de ceux existant. Le développement des observatoires créés est exploré ici et les techniques d'astronomie et d'astrophysique utilisées à cette époque et par la suite détaillées. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Science et politique ont toujours été étroitement mêlées, ainsi l'astronomie depuis l'installation en France de Cassini à l'invitation de Colbert et de Louis XIV. L'astronomie française du XIXe siècle ne déroge pas à cette règle car elle met en lice de célèbres institutions comme l'Académie des sciences, le Bureau des longitudes et l'Observatoire de Paris. Des personnalités scientifiques brillantes comme Arago, Le Verrier, puis Delaunay, s'affronteront dans un contexte politique changeant de 1830 à 1871. L'échec de la guerre de 1870 conduit les gouvernements de la IIIe République à s'interroger sur la suprématie de la technologie allemande. Afin de pallier la déficience française, ils tenteront de développer l'enseignement scientifique et notamment les observatoires astronomiques, dans une optique de décentralisation. En parallèle, les astronomes parisiens se libèrent progressivement de la tutelle autoritaire d'Urbain Le Verrier et essaiment dans les observatoires de province réactivés : Toulouse, Marseille et Alger, ou nouvellement fondés : Besançon, Bordeaux et Lyon. Ce développement repose sur une profusion de textes réglementaires dès 1850. En 1878, deux décrets importants sont publiés portant l'un sur la réorganisation des observatoires astronomiques, l'autre sur la fondation de nouveaux établissements. En outre, plusieurs initiatives privées aboutissent à la fondation d'observatoires à Strasbourg, Meudon, Nice, Hendaye et au Pic du Midi de Bigorre. Cet ouvrage révèle comment les pratiques en astronomie, l'histoire et le patrimoine des observatoires et les relations entre astronomes ont influencé les recherches actuelles en astronomie et en astrophysique dans ces établissements.

Fiche Technique

Paru le : 10/03/2011

Thématique : Astronomie - Astrophysique

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Bordeaux

Collection(s) : Sciences

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86781-624-6

EAN13 : 9782867816246

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 489

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,9 cm

Poids : 875 g