Chargement...
Chargement...

La politique de Kant : un réformisme révolutionnaire

Auteur : Christian Ferrié

Paru le : 04/05/2016
Éditeur(s) : Payot
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

35,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La pensée politique moderne admet la dichotomie entre la réforme entreprise par le souverain et la révolution accomplie par le peuple. Kant, réformiste, a eu de la sympathie pour la Révolution française, ce qui lui a fait élaborer une politique pragmatique située entre les deux, un réformisme oeuvrant à la républicanisation en rendant justice au processus naturel révolutionnaire anti-oppressif. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Critique de la politique Payot L'interprétation actuelle de Kant face à la Révolution française se présente sous forme d'un choix : ou bien Kant serait un libéral selon les tendances de la philosophie politique du jour, ou bien il serait un révolutionnaire qui avancerait masqué. L'ouvrage de Christian Ferrié qui repose sur une connaissance précise des inédits a le mérite de sortir de cette alternative. Spectateur enthousiaste de la Révolution en France, Kant réfute pourtant le droit de rébellion et rejette la méthode révolutionnaire. La pensée politique de Kant semble partagée entre une adhésion au dessein républicain de la Révolution et des principes réformistes que cet événement bouleverse. Comment être alors sans contradiction réformiste et révolutionnaire ? Cet ouvrage tente de répondre à cette question sans esquiver les difficultés d'une position entre réforme et révolution. Car Kant paraît osciller entre une réflexion sur l'histoire qui établit de facto l'efficacité des révolutions et une doctrine normative du droit qui préconise la voie de la réforme. L'ambivalence apparente de sa position disparaît dès qu'elle est réinscrite dans le contexte des controverses de son temps en Allemagne. Kant défend la cause de la France en révolution contre l'offensive d'un réformisme anti-révolutionnaire qui veut améliorer la société d'ordres pour mieux la sauver. C'est ainsi que Kant est conduit à inventer un réformisme révolutionnaire, inédit en ce qu'il préconise en principe la voie réformatrice tout en reconnaissant en fait la nécessité du moment révolutionnaire. La révolution devient la condition des réformes révolutionnaires qui l'accomplissent. Loin de proposer une synthèse positive, Kant conçoit plutôt un champ de tensions dynamique entre réforme et révolution. Porté par l'enthousiasme que suscite la Révolution française, Kant donne à penser l'articulation de ces deux moments du politique au sein d'une nouvelle et « difficile » politique de l'émancipation qui parvient à penser une sorte de réformisme en révolution.

Fiche Technique

Paru le : 04/05/2016

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Christian Ferrié

Éditeur(s) : Payot

Collection(s) : Critique de la politique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-228-91564-5

EAN13 : 9782228915649

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 492

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 483 g