Chargement...
Chargement...

Le postcolonial en Amérique latine : débats contemporains

Paru le : 14/03/2016
Éditeur(s) : Kimé
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Le sens de l'histoire
Contributeur(s) : Directeur de publication : Alfredo Gomez-Muller

19,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Réflexion autour des études postcoloniales en Amérique latine, qui critiquent l'ancien modèle culturel, social et politique fondé sur l'opposition entre civilisation et barbarie. En retour, elles participent à l'apparition de nouveaux modèles identitaires et à l'acceptation de la diversité culturelle dans la sphère publique. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

En Amérique latine comme ailleurs, la critique postcoloniale apparaît comme une condition pour le renouvellement des dialogues interculturels orientés vers la construction d'une modernité alternative, ou d'une vraie postmodernité, fondée sur une autre manière d'habiter la terre, moins dévastatrice pour la nature comme pour les humains. Reprenant d'une manière inédite la perspective ouverte au XXe siècle par des auteurs comme José Carlos Mariátegui, Alberto Flores Galindo, Pablo González Casanova ou René Zavaleta, les études postcoloniales latino-américaines contribuent à la critique d'un modèle culturel, social et politique fondé sur le clivage traditionnel entre la «civilisation» et la «barbarie». Articulée initialement par un versant de la modernité européenne qui trouvera au XVIIIe siècle une forme systématique dans l'anthropologie des Lumières (M. Duchet), cette dichotomie a été au départ la matrice idéologique de la domination coloniale européenne, et, plus tard, de celle des nouvelles élites «républicaines» attelées à la tâche de construire l'unité sociale et politique sur la base du modèle européen de l'État-nation. Au XIXe siècle et durant une bonne partie du XXe, l'unité de la "Nation" est imaginée de telle manière qu'elle implique l'exclusion de la différence culturelle dans l'espace public. Or, depuis les quatre dernières décennies, les nouvelles formes de la mobilisation indienne et la renaissance des identités afro-américaines participent à la crise des modèles identitaires établis et au surgissement, dans divers domaines du culturel et du politique, de manières inédites d'imaginer l'identité (subjective, sociale, culturelle, nationale) et d'assumer la diversité culturelle (inter-culturalité, multiculturalismes, indianisation) dans la sphère publique. Le présent ouvrage propose un aperçu des problématiques, recherches et discussions actuelles sur le post-colonial en Amérique latine, en prenant comme fil conducteur les processus de reconfiguration identitaire liés à l'«émergence indienne» et au renouveau actuel des identités afro-américaines.

Fiche Technique

Paru le : 14/03/2016

Thématique : Ethnologie Amérique du sud

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Kimé

Collection(s) : Le sens de l'histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84174-743-3

EAN13 : 9782841747436

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 164

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 220 g